Skip to content

10 très bons jeunes joueurs NBA qui cartonnent en silence

  • by

Mentions

PJ Washington (Charlotte Hornets)

La saison du rebond pour PJ Washington. Un peu en retrait l’an dernier, alors que son explosion était attendue, l’ailier de 24 ans profite du départ de Miles Bridges – que personne n’a signé après qu’il ait été accusé d’avoir frappé sa femme – pour retrouver du temps de jeu et regonfler ses stats. 16 factors and 5 passes de moyenne. Mais bon, les Hornets sont nuls.

Austin Reaves (Los Angeles Lakers)

The brand new Alex Caruso of the Lakers. Le rapprochement est un peu facile : un joueur blanc non drafté qui kind de nulle half et se fait sa place dans la rotation en jouant dur. Mais les profils sont tout de même un peu différents. Austin Reaves est plus porté sur l’attaque et son adresse extérieure di lui est très précieuse pour Los Angeles. Il est tout simplement devenu l’un des joueurs les plus importants de la rotation derrière les trois stars.

Trey Murphy III (New Orleans Pelicans)

A sophomore right here grimpe ! Trey Murphy III a surtout fait un départ bouillant avant de rentrer dans le rang. Il kind encore des performances très intéressantes par second mais de manière plus irrégulière, selon les absent au sein de l’effectif des Pelicans. Il reste une gâchette able to taking feu à tout second – ​​5 paniers primés lors d’une victoire récente contre Chicago – et un intérieur qui étire donc les lignes. De quoi lui étoffer encore un peu plus le banc d’une équipe décidément profunde.

10. Onyeka Okongwu (Atlanta Hawks)

He correspond parfaitement à cette definition de « passer sous les radars. »Son nom di lui revient peu souvent dans les analyzes ou les articles au sujet des meilleurs jeunes joueurs sur sa place di lui. Ses statistiques di lui sont même légèrement en baisse par rapport à la saison dernière. Même s’il apporte nonetheless 8 factors and 6 rebonds in solely 19 minutes.

Pourtant, Onyeka Okongwu est peut-être le joueur qui va pousser Clint Capela vers la sortie à Atlanta. Il est moins fort que le Suisse, moins confirmé, moins expérimenté, mais les Hawks pourraient essayer de surfer sur la valeur de Capela en récupérant un asset de plus s’ils estimaient qu’Okongwu est prêt à assumer les responsabilités d’un titulaire. Un futur Mr. Double-double avant la fin de la saison.

9. De’Anthony Melton (Philadelphia Sixers)

These tremendous small pour les Sixers. Usually the style of joueur obscur mais necessary that Daryl Morey is to search out in the marketplace. De’Anthony Melton is a sub-member of the Grizzlies rotation – and he’s lacking out! – la saison dernière. Il est l’un des rares motifs de satisfaction à Philadelphia sur ce début de saison.

The finisher brings 11 factors, 38% à trois-points, plus 4 rebonds, plus 3 passes and a pair of interceptions in 27 minutes. He’s additionally an idéal complement to the celebs of the crew. Les soldats dans son fashion di lui sont ceux qui peuvent faire gagner une franchise… à situation d’avoir les vrais leaders autour (ça, c’est moins sûr à Philly).

8. Bol Bol (Orlando Magic)

Son cas a déjà été mentionné cette semaine sur BasketSession.

En attendant Victor Wembanyama, Bol Bol révolutionne déjà le Magic

Un avant-goût de Victor Wembanyama, in des proportions bien moins excitantes. Une model « want », même si le terme est devenu trop réducteur. Le fils de Manute Bol est en prepare de se faire une vraie place au Magic, et donc en NBA, avec des expertise hardly ever vus pour un joueur de sa taille de lui.

7. Alperen Sengun (Houston Rocket)

It is troublesome to have an interest within the Rockets as a result of there isn’t any have to take every single day to take a look at the « two man present » of Jalen Inexperienced and Kevin Porter Jr. However get the 2 scorers, there’s one of many pivots plus thrilling de la ligue! Alperen Sengun est sans doute, et c’est dingue, l’intérieur qui a le plus de strikes dos au panier. All of the NBA.

Il faut évidemment qu’il progresse en défense pour ne pas finir comme son compatriot Enes Kanter mais le Turc de 20 ans rapporte déjà presque 15 factors et plus de 8 rebonds en en 26 minutes. Houston s’en kind d’ailleurs un peu mieux quand il est sur le terrain.

6. Grant Williams (Boston Celtics)

Il est déjà bien connu de la majorité des followers de basketball après avoir été l’un des artisans du parcours héroïque des Celtics, finalement battus en finales NBA, la saison dernière. Quelques mois après, Grant Williams est encore plus précieux. Ses moyennes di lui ne font pas lever les foules (9,8 factors, 4,8 rebonds) mais l’ailier est solide et majeur au sein de la rotation de la meilleure équipe de la ligue.

Grant Williams peut stay un remplaçant ou un joueur de complément tout au lengthy de sa carrière et quand même s’affirmer comme un basketteur de très grande qualité. Il a tout de ces « throughout participant » qui vont faire gagner leur équipe saison après saison. Les PJ Tucker, Trevor Ariza and corporations. Tough to think about terminar sans une bague.

5. Bones Hyland (Denver Nuggets)

A joueur qui divise. Mais un joueur qui cartonne. Bones Hyland est taillé as a sixième homme: petit mais pas meneur, sacré manieur de ballon, croqueur par second, able to taking feu ou d’auto-saboter son équipe di lui. Heureusement pour les Nuggets, les tires plus typically vers le haut que vers le bas.

Hyland est le facteur X de Denver à chacun de ses passages sur le terrain. Il est l’arme offensive en sortie de banc avec ses 15 factors par match claqués en 21 minutes. Il joue à peine deux minutes de plus que l’an dernier et il plante cinq unités supplémentaires. Une vraie development et un trump déjà necessary pour la franchise du Colorado, qui rêve d’aller le plus loin doable en playoffs.

4. Nic Claxton (Brooklyn Nets)

Le seul joueur des Nets avec Kevin Durant à vraiment faire une bonne saison. Nic Claxton est le pivot qui s’impose à Brooklyn, même s’il est parfois difficile de le faire jouer avec Ben Simmons. Mais ce n’est pas si grave. Il peut devenir une model plus offensive/moins défensive de Kevon Looney, si jamais l’Australien parvient un jour à se développer en un Draymond Inexperienced sous stéroïdes.

Claxton stays léger to defend sure pivots however it’s fixed, the mix is sweet on picks-and-rolls and it’s efficient. 11.7 factors at 72% aux tirs and eight.3 rebonds for matches. Si Brooklyn avait plus de joueurs aussi solides et réguliers, les New-yorkais seraient dans le top-4 de la Conférence Est.

3. Jaden McDaniels (Minnesota Timberwolves)

Il n’a que 22 ans, il disputa sa troisième saison NBA mais il est peut-être déjà la clé pour Minnesota. Une responsabilité injuste pour un joueur qui évolue avec « quatre » All-Stars en puissance. An ungrateful function. Extra Jaden McDaniels remplit à marveille and it is likely one of the foremost causes of the latest Timberwolves assortment lately.

L’ailier très lengthy est censé apporter du liant entre le backcourt et le frontcourt de son équipe. Il le fait avec son adresse extérieure en hausse (37%), sa taille, sa défense, sa mobilité et ses qualités athlétiques.

2.Kevin Huerter (Sacramento Kings)

LIGHT THE BEAM !!!! Les Kings ont pris pour habitude de balancer une lumière violette dans le ciel façon Star Wars après chaque victoire. C’est débile mais c’est drôle. Et s’ils le font souvent en ce second, c’est parce que Kevin Huerter mild le basket tous les soirs. Il est peut-être le meilleur shooteur de la ligue en ce second.

Un temps comparé à Klay Thompson, le jeune arrière start à se rapprocher de son modèle, au moins en attacke. The tourne à quasiment 50% derrière l’arc alors qu’il take plus de 7 tentatives par match ! Dingue. En plus, il n’est pas manchot balle en foremost. Sans être un grand créateur, Huerter stays an accurate playmaker. Il n’a que 24 ans. Sacramento tient un joueur intéressant.

1. Devin Vassell (San Antonio Spurs)

The brand new star of Spurs. Le meilleur joueur d’une équipe certis assez faible mais au jeune noyau dur intéressant. Les Texans follow a basketball vraiment agreeable à regarder. Et Devin Vassell est donc leur go-to-guy. Il n’a peut-être pas, sans doute pas, le potentiel d’un pur franchise participant mais une trajectoire à la Khris Middleton tiendrait la route.

En attendant, the compile plus de 20 factors, quasiment 4 rebonds et quasiment 4 passes. 48% aux tirs and 44% à trois-points. Il fait peu parler de lui mais c’est un sacré bon joueur. The va falloir garder un œil du côté de San Antonio.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *