Skip to content

20 years of rivalités au plus haut niveau

La Ligue 1 entame une nouvelle saison ce weekend, avec notamment à l’affiche, ce Sunday 7 août, a Breton derby between the Stade Rennais and the FC Lorient, at Roazhon Park. On the occasion of the reprise, France bleu revient sur les péripéties du football Breton au cours de ces quelques 20 dernières années.

Five clubs, deux ambiances

The FC Nantes*, the Stade Rennais, the EA Guingamp, the FC Lorient and the Stade Brestois are among the oldest in the 21st century. In terme de palmarès, the Nantais sont partis avec une longueur d’avance mais Le bilan est plus I will be after 2000. The ancient Breton capital reported the Coupe de France cette année-là, Ligue 1 l’année suivante, avant de connaître une disette de plus de 20 ans, jusqu’en 2022.

My part of the Stade Brestois, all of the other clubs ont reported the Coupe de France as the 20th anniversary: ​​FC Lorient in 2002, EA Guingamp in 2009 and 2014 After the Stade Rennais in 2019 at the end of a match for the finale face at Paris-Saint-Germain, dont on ne lasse pas de revivre les péripéties.

L’écart creuse également entre los clubs des deux capitales et les autres lorsque l’on se penche sur give them par season (details on the carte ci-dessous). Starting at the debut of the year 2000, FC Nantes drastically reduced their budget from the lower league in Ligue 2 and after they returned to the elite, the light club never redeceased their rivals from Ille-et-Vilaine.

FC Nantes vs Stade Rennais, a derby that mounts in puissance

Breton derby or derby de l’Ouest*, the opposition between Nantes and Rennes debuted in the 50th anniversary, at the time of the creation of FC Nantes. La rivalité nasissante tourne à l’avantage des Nantais dans la décennie suivante, jusqu’au début du 21e siècle. Then, les Rennais dominance.

Le tournant a lieu in January 2006. Le Stade Rennais s’impose au stade de la Beaujoire pour la première fois de son histoire et pour la première fois en terre nantaise after 1964, une victorious 3-2 au Stade Malakoff. Le FCN a dû attendre 14 ans et une victorious 1-0, in September 2019, avant de pouvoir célébrer un nouveau succès à domicile.

If 2006 is a tournant dans le derby, the rupture is situated une année plus tot dans la concurrence au classement dans l’élite. In 2005, FC Nantes commenced a traversée du désert qui, I missed a return in league 1 il ya neuf ans, ne s’est pas encore achevée en championnat. The octuple champion is not more than the name of lui même, a club de milieu or bas de tableau, allant jusqu’à frôler une nouvelle relegation.

Le Stade Rennais offered de son côté, after 20 years, a grand regularity Dans ses résultats et touche régulièrement des doigts le podium, avant d’en gravir la troisième marche, in 2020. Des bons classements qui permettent aux Bretons de jouer en coupe d’Europe. Even if they chained the premature eliminations, the competition allows supporters to vibrate face to European clubs, like Arsenal in 2019 and Leicester City this year.

À l’image de ce match de septembre 2013 où des supporters rennais avaient envahi le terrain pour réclamer à leurs homologues nantais un tifo flew, chaque rencontre between the deux clubs provokes beaucoup de railleries, comme le dernier derby en date à Saint-Nazaire, la semaine dernière, bien qu’amical.

Pour afficher ce content Twitter, you may accept cookies Reseaux Sociaux.

These cookies allow you to share or respond directly to social networks that are connected to them or integrate the content initially posted on social networks. Ils permettent also aux réseaux sociaux d’utiliser you visit our sites and applications for the purposes of personalization and publicity.

Gérer month choix

*Note: Nantes is not longer in the Bretagne region since 1956, but the club is qualified as “Breton” in this article that retains a Breton heritage and an important part of the Breton identity, claimed by the leading team who donned it une place d’honneur à l’hermine sur son blason.

Guingamp au cœur des rivalités bretonnes

Plus qu’une rivalité, It’s a rancune who opposed the supporters of the Guingamp and Brest clubs Suite à la liquidation judiciaire du Club Finistérien in December 1991, seen by the Brestois as a sabotage by Noël le Graët, who avait removed the tête de l’EA Guingamp trois mois plus tôt pour becoming PDG de la Ligue de football professionnel.

À son retour chez les professionnels, 13 years later, the Stade Brestois returned the costarmoricain club in Ligue 2. Pendant six seasons, the deux équipes bretonnes vont se livrer une bataille acharnée: five matches nulls, four victoires guingampaises, three victoires brestoises. In 2009, EA Guingamp came out against the Stade Brestois in the semi-finale of the Coupe de France (2-0), after winning the competition. The following year, the Finistérien club took revenge: Brest wins a ticket for the elite when Guingamp chute in National.

After maintenant 12 years, Guingampais and Brestois are not affected de nouveau in competition officielle, leurs clubs s’étant croisés as long as they promoted and relegated in 2013 and 2019 (see graphique). Malgré tout, the deux équipes were reunited, later, chaque année dans des amicaux matches, très disputes: six victories partout. The dernier, ce 23 juillet, a été reported by the Costarmoricains.

In l’absence des Brestois, the most animated Bretons met against the Guingampais aux Rennais, a derby récemment baptized “le Celtico”. The rivalry to this particularly virulent au cours des années 2010, or to tourné à l’avantage du petit poucet: six victories against four in ligue 1, one victory in six finale de coupe de la Ligue et surtout deux victories in finale of Coupe de France.

Le FC Lorient, sans rancune

Le FC Lorient debuted this season for a move in Bretagne, in Rennes, on Sunday 7 August. meme yes les deux clubs ont passé 14 seasons ensemble en ligue 1 after 1999, difficile de parler de rivalité bretonne. D’une part, apparently contrairement aux Guingampais, les Merlus ont du mal face aux Rennais: souvent battus, ils sont parfois même corrected comme lors de la dernière confrontation, une defaite 5-0 au Roazhon Park en avril dernier.

D’autre part, les Lorientais cherchent moins la bagarre que les autres bretons clubs – “Lorient, c’est la Suisse. Nous n’avons pas d’ennemi“Aurait declared l’entraîneur Christian Gourcuff in 2009, who is soit avec les Rennais, les Nantais, ou même dans les derbys plus disputes face aux Brestois (11V, 6N, 10D after 2010) or face aux Guingampais (9V, 1N, 8D after 2009).

Country of derby, country of coupe de France

Sept. This is the name of the competition that was reported by a Breton club after 1999 and systematically, hasard or destiny, in Fallu reporter au moins un derby avant de pouvoir soulever le trophée :

  • 1999: FC Nantes beat EA Guingamp in the quarter final (2-0)
  • 2000 : FC Nantes beat Stade Rennais in the quarter final (2-1, ap)
  • 2002 : FC Lorient beat Stade Rennais in the seizième finale (2-1)
  • 2009 : EA Guingamp beat the Stade Brestois in the seizième finale (2-0, ap) et the Stade Rennais in the final (2-1)
  • 2014 : the EA beat the US Concarneau in the seizième de finale (3-2 ap) et the Stade Rennais in the final (2-0)
  • 2019: Le Stade Rennais beat Le Stade Brestois in the trente-deuxième de finale (2-2, 5-4 tab)
  • 2022 : FC Nantes beat AS Vitré in six (2-0) and Stade Brestois in huitième de finale (2-0)

Le FC Nantes, le FC Lorient, le Stade Rennais et le Stade Brestois returned to Ligue 1 pour cette season 2022-2023. L’EA Guingamp, in Ligue 2, beat for the mount cette année après sa brilliant final de saison dernière (sept victories in new matches) et ses bons débuts à Pau qui lui ont permis de se pleasure au sommet du classement à l’ issue of the premiere journée. Bientôt cinq clubs bretons dans l’elite ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.