Skip to content

avec Hamilton, l’espoir d’un match à trois

I published: I modified it :

Spielberg bei Knittelfeld (Autriche) (AFP) – Many podiums d’affilée, leader éphémère à Silverstone, le septuple F1 champion Lewis Hamilton semble rebondir à la faveur d’améliorations sur sa Mercedes. In Autriche, it was toutefois the leader Max Verstappen (Red Bull) who will be favored by Charles Leclerc (Ferrari).

Before the onzième Grand Prix sur 22 cette saison dans les montagnes vertes de Styrie, Verstappen is sure to finish the mi-saison en tête. The champion in title compte 34 points d’avance sur are his team Sergio Pérez et 43 sur Leclerc. Hamilton, lui, est 6e à 88 unités.

. Mercedes peut-elle rivaliser ?

Va-t-on avoir finally a match à trois? After the courses dominated by Red Bull (sept victoires) and Ferrari (trois), Mercedes awaits transformer ses podiums (trois pour Hamilton, trois pour George Russell) en succès.

La monoplace née d’un concept aérodynamique singular – avec des pontons étroits – a donné du fil à return to ses deux pilotes britanniques after the debut of l’année, distances from 5e (Russell) et 6e (Hamilton) places.

Mais en Angleterre la semaine dernière, les Flèches d’argent present de nouveaux développements. qui leur ont permis d’entrevoir la victoire.

Just as Russell abandoned his department, violently envoying Zhou Guanyu’s Alfa Romeo, the other monoplace piloted by Sir Lewis, failed to give up his letters of noblesse to the marque à l’étoile. Hamilton s’est retrouvé pour la première fois cette saison à la lutte, avant de finir 3e.

In the absence of a world title huitième, well lointain, une 104e victories paraît désormais plus accessible.

It remains that Spielberg is not on a Mercedes track, as he rappelled the patron saint of the écurie Toto Wolff: “it is a circuit three different from Silverstone, who is not a great deal for him.”

Contrairement aux courbes rapides d’Angleterre, le circuit autrichien, avec ses virages “lents”, n’est pas forcément la tasse de thé des Mercedes, qui n’ont gagné que deux fois en six courses depuis 2018 au pays du strudel.

. Pourquoi Verstappen is in favor of Spielberg?

Le patron in Autriche, c’est Verstappen. Spielberg is the circuit that lui réussit le mieux avec quatre succès, sur ses 26 victories in F1.

Red Bull’s Dutch driver, Max Verstappen, pendant at the Formula 1 Grand Prix de Grande-Bretagne at Silverstone, on July 3, 2022 JUSTIN TALLIS AFP/Archives

Il faut dire le circuit s’appelle… le Red Bull Ring. Antre de son écurie autrichienne, la piste n’a pas de secret pour lui. The ideal occasion to overcome technical problems and a 7th place at Silverstone. Surtout qu’une course sprint est prevue samedi, avec des points bonus à la clé.

In tribune, Verstappen will be honored by the thousands of supporters of the “Orange Army”, ready to envahir all campsites du coin.

At 24 years old, “Mad Max” could be propelled to mi-season vers son second title. D’autant que le Batave a plan: “j’arrêterais peut-être en 2028”, à la fin de son contrat, at-il confié au journal néerlandais De Telegraaf.

If he made it into a sans-faute, Verstappen aurait à son palmarès huit titres… A plus that reminded him of Michael Schumacher and Lewis Hamilton.

. Leclerc peut-il compter sur Ferrari?

Charles Leclerc, 4e at Silverstone, grappled six points with Verstappen. C’est peu dire que le Monégasque ne s’en satisfait pas.

In Grande-Bretagne, il menait la course et pouvait frapper un grand coup. More to the arrival of a security voiture, and contrary to his equipment Carlos Sainz or Hamilton, Leclerc n’a pas été appelé aux stands. Ses pneus durs used lui ont fait perdre l’avantage, malgré une defense héroïque offrant des passes d’armes d’anthologie contre Hamilton et Pérez.

The Monegasque driver of Ferrari Charles Leclerc (g.) and the Spanish driver of Ferrari Carlos Sainz Jr (d.) at the issue of the qualification session for the F1 Grande-Bretagne GP, at Silverstone, on July 2, 2022
The Monegasque driver of Ferrari Charles Leclerc (g.) and the Spanish driver of Ferrari Carlos Sainz Jr (d.) at the issue of the qualification session for the F1 Grande-Bretagne GP, at Silverstone, on July 2, 2022 Ben Stansall AFP/Archives

“S’il s’était arrêté, nos adversaires auraient fait exactly le contraire et auraient gagné des positions”, defended both well and badly Mattia Binotto, patron of the Scuderia.

The natural leader of Ferrari voit son équipier espagnol, vainqueur de son premier GP la semaine dernière, come à 11 points. Pourtant, Sainz s’était plutôt illustré par ses erreurs à répétition alors que Leclerc a plus d’une fois shone par sa mastery: sans les problèmes moteurs de Ferrari, il aurait gagné en Espagne et en Azerbaïdjan, et la stratégie defaillante de son écurie lui avait déjà coûté la victoire à Monaco.

Sa dernière victoire, in Australia, lift déjà à trois mois: il est urgent de mettre fin à cette mauvaise série.

Leave a Reply

Your email address will not be published.