Skip to content

avec Mbappé et de l’argent frais, Ligue 1 rebuke ses rêves

Even if the poursuivants are reinforced, on voit mal que pourrait concurrencer l’armada parisienne. Mais la saison s’annonce mouvementée quand même avec une grosse coupure pour le Mondial et 4 relegaciones.

Porté por son astre Kylian Mbappé, I remained loyal to L1, PSG s’annonce comme le grandissime favori du Championnat, qui début vendredi. Une saison qui promet du spectacle, avec des clubs revigorés par l’argent du nouvel actionnaire CVC, mais aussi beaucoup d’angoisse avec quatre relegations.

Stades à huis clos, reported matches, diffuser défaillant, judicial procedures in pay, incidents in tribunes, finances in berne, déceptions in Coupes d’Europe… Les stigmates des saisons écoulées rappellent que les nuages ​​ne sont jamais loin au-dessus from Ligue 1.

Mais après trois années de crise, l’éclaircie est-elle enfin en approche? Le football français rêve tout haut: la saison 2022-23 doit être celle de la «révolution», according to Vincent Labrune, patron saint of the Ligue de football professionnel (LFP).

Pour toute révolution, il faut un leader. Et la L1 in a, more puissant than ever, the insatiable Paris Saint-Germain.

Le champion de France en titre, déjà hyperactive au mercato estival (pres de 100 million d’euros investis avant le mois d’août), saw an 11e titre, absolute record devant les 10 Championnats de l’illustre Saint-Etienne, sadly relegated in Ligue 2 comme Bordeaux, autre grand nom.

In full reference, the club owned by Qatar donated an accent plus francophone to their professional group, with the introduction of Christophe Galtier and surviving the extension of Mbappé just in 2025, a coup de maître réalisé au nez et à la barbe du mastodon English, Real Madrid, one of the main European rivals of PSG.

“Pour rendre le feuilleton de la Ligue 1 toujours plus passionnant, nous avons besoin de grandes stars. Kylian Mbappé is a superstar”, assurait Labrune at the end of the month of May, au subject du prodigy of 23 years.

Under the national plan, who could concur with Paris and the Messi-Neymar-Mbappé trio? Personne n’y est parvenu l’an dernier et l’écart semble toujours aussi énorme.

The course à l’Europe apparaît, elle, très dense. L’Olympique de Marseille, probant dauphin l’an passé, remains a series candidate, even if the dry internals are in train of le rattraper after the brutal départ de l’entraîneur Jorge Sampaoli, mécontent des ambitions financiers de l’OM et son Replacement for him created Croatian Igor Tudor.

Afterwards, Lyon returned to the hearts of the arrival of the American milliardaire John Textor, future principal actor with 600 million euros… Ambitieux mais privé d’Europe, the club of Jean-Michel Aulas, toujours en poste , it will be revenge. Tout comme l’entraîneur Peter Bosz et les ancient gloires Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, raptured dans le Rhône.

afp_com-20220805T081119Z-doc-32g23kp-20220805-081335.jpg

What will I say about Nice and their Ineos projects, who promised a budget à la hauteur des objectifs européens? De Monaco, toujours avid de jolis coups au mercato et dont le parcours depuis janvier impressionne ? From Rennes, from plus en plus régulier sous la houlette by Bruno Genesio? Voire de Lille, champion surprise in 2021 who pourrait jouer les troubles-fêtes? Même Lens et Strasbourg, si séduisants ces derniers mois, ont leur carte à jouer!

Avec seulement deux places directes pour la C1, la lutte s’annonce acharnée, pour le plus grand bonheur du diffuseur principal Amazon Prime Video. The platform launched sa deuxième saison après avoir récupéré 80% de lots au rabais l’année dernière, non sans excéder Canal+, chain historique toujours détentrice, à contrecoeur, de deux matches par journée.

The dossier des droits TV passe néanmoins au second plan cette saison, loin derrière l’arrivée contre 1.5 milliard d’euros du fonds d’investissement CVC, actionnaire de la nouvelle filiale commerciale de la LFP à hauteur de 13%

The dossier des droits TV passe néanmoins au second plan cette saison, loin derrière l’arrivée contre 1.5 milliard d’euros du fonds d’investissement CVC, actionnaire de la nouvelle filiale commerciale de la LFP à hauteur de 13%. Le deal, très attendu, permet des versements bienvenus aux clubs, chaque écurie pouvant envisager au moins 33 M EUR sur trois ans, jusqu’aux 200 M EUR promis au PSG… La manne doit aux infrastructures, à la formation, aux projects of development more aussi au mercato. Sans oublier la sécurité, gros point noir du dernier exercice, I marked par des débordements en tribunes dans de nombreux stades.

L’argent frais fera du bien aux clubs de second rank, comme les promus Toulouse, Ajaccio et Auxerre, à l’aube d’une saison où toutes les angoisses seront permises. In effect, Ligue 1 passed to 18 clubs with a prochain and four teams relegated to the deuxième division, against deux montes seulement.

Un format presque autant chamboulé que le calendrier: une inhabituelle trêve de 45 jours est programmée en novembre, Coupe du monde oblige.

D’ici là, le football français aura déjà bien entamé sa mue…

afp_com-20220805T081302Z-doc-32g23kv-20220805-081409.jpg

afp_com-20220805T081325Z-doc-32g23kt-20220805-081441.jpg

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.