Skip to content

Daniil Medvedev: “Le tennis, ce n’est pas que les Grands Chelems”

  • by

Avant son entrée en lice au Moselle Open, Daniil Medvedev s’est exprimé devant la presse. L’event pour ancien numéro 1 mondial to take the température au sein d’un tournoi qu’il découvre, et qu’il tempera de gagner.

Daniil, these est ta première impression ici à Metz?

Je suis arrived hier et c’est ma première fois ici, je ne connaissais pas cette ville. La première selected qui m’a marqué c’est la cathédrale. Je ne connais pas son nom pour le second mais on m’a dit qu’il paraît que c’est une des plus belles de France. Et ça se voit! Je me suis entraîné aujourd’hui, et je kind you a peu pour voir le heart ville, mais sinon tout va bien. I really feel the impression that c’est un bon tournoi ici.

Après avoir perdu à l’US Open, ya eu plusieurs scénarios, et on s’est demandé qui allait te succéder à la tête du classement ATP. As-tu suivi la fin du tournoi, et que penses-tu de avènement de Carlos Alcaraz?

En réalité, j’ai suivi mais sans suivre. Je regardais les scores en direct mais sans forcément regarder les matchs. J’ai parfois vu les tiebreaks, mais en tout cas je trouve cela tremendous qu’ils aient joué the ultimate avec pour objectif la place de numéro 1 mondial. C’est une belle affiche, qui rappelle qu’en plus des tournois, il ya aussi le classement! Et pour Carlos, he c’est le plus jeune numéro 1 de l’histoire, et c’est très fort de battre ce file. Il joue très bien, et il a réussi a gagner l’US Open, je suis vraiment content material pour lui.

The pause between the tournois de Majorque et de Cabo San Lucas t’a-t-elle permis de travailler quelques elements physiques et tennistiques?

Je trouve, que par rapport à quand tu as 20 ou 21 ans, qu’il est beaucoup plus difficile – lorsque tu commences à monter – de travailler quelque selected de précis. Automobile oui, je sais tout faire, même si je peux être moins bon parfois dans certains elements du jeu. Mais il est pas toujours straightforward de travailler des factors précis, et de trouver des choses à améliorer. Et cela m’a fait du bien également de me renforcer physiquement. Ça restrict les blessures. Après l’US Open, on s’est également bien entraînés pour voir ce qu’on pouvait faire de mieux. J’aimerais bien essayer d’avoir cette motivation toute ma vie pour être constamment à la recherche du mieux.

Credit score photograph: Icon Sport et Lucas Deslangles / Let’s Go Metz

Leave a Reply

Your email address will not be published.