Skip to content

Equipe de France de soccer, faites preuve de braveness !

  • by

Jean-Luc Romero-Michel, adjoint à la Ville de Paris en cost des droits humains et de la lutte contre les discriminations appealelle l’Équipe de France à « faire preuve de braveness » alors que s’ouvre la Coupe du Monde au Qatar, pays connu pour ses pratiques discriminatoires envers la communauté LGBT.

Jean-Luc Romero-Michel, adjoint à la Ville de Paris en cost des droits humains et de la lutte contre les discriminations appealelle l’Équipe de France à « faire preuve de braveness » alors que s’ouvre la Coupe du Monde au Qatar, pays connu pour ses pratiques discriminatoires envers la communauté LGBT.

FOOTBALL – Alors que la Coupe du Monde au Qatar a démarré, que la France va faire son entrée cette semaine dans la compétition, je ne peux me résoudre à me taire et à laisser passer.

Pendant que l’Australie et le Danemark, les premiers adversaires des Bleus, dénoncent avec pressure l’exploitation des travailleurs migrants ou les violations des droits des personnes LGBT au Qatar, la France, “patrie des droits de l’Homme”, keep muette. Le sport n’est pas politique à ce qu’il paraît…

Ces derniers jours, FIFA a légitimé la tenue de ce tournoi dans ce pays qui ne respecte pas les droits humains. The Fédération Française de Soccer elle, brille par les évitements et les renoncements et le capitaine de l’équipe de France des Bleus, Hugo Lloris, a minoré les discriminations LGBT dans le soccer. Décevant, mais peu surprenant tant le soccer français n’a pas su s’emparer de la lutte contre les LGBTphobies. Ce serait du “folklore” à ce qu’il paraît…

En tant qu’homosexuel et séropositif, au Qatar, je risquerais d’être jeté en jail, battu (…) ou tout simplement expulsé puisque les personnes séropositives n’y ont pas droit de séjour.

Je ne peux me résoudre au silence. Toute ma vie, j’ai combattu toutes les formes de discriminations. À titre personnel, en tant qu’homosexuel et séropositif, j’ai dû essuyer les pires insultes et commentaires sur ma vie, sur mes choix. Au Qatar, pour ça, je risquerais d’être jeté en jail, battu, soumis à une « thérapie de conversion », ou tout simplement expulsé puisque les personnes séropositives n’y ont pas droit de séjour.

Alors, lorsque la FIFA menace de sanctions des equipes qui souhaitent soutenir les droits LGBT, elle porte un coup à toutes les personnes LGBT qui ne peuvent pas vivre en liberté et en sécurité leur sexualité.

Oui le sport est politique, automotive il permet de enlighten les efforts que notre société doit accomplir pour respecter les droits de chacune et chacun. Dire le contraire, c’est entériner qu’il reste un endroit où l’homosexualité est taboue et où les discriminations sont possibles.
Est-ce la le message que l’on veut adresser au plus d’un million de jeunes licenciés de soccer que compte notre pays ?

Automotive si le sport – et en particulier le foot – doit bien évidemment rester un espace de joie et de partage, il est aussi parmi les plus importants vectori de transmission de nos valeurs auprès des plus jeunes, de tous les milieux. Des valeurs de tolérance et de respect, des valeurs fundamentales et universelles.

Oui le sport est politique. Dire le contraire, c’est entériner qu’il reste un endroit où l’homosexualité est taboue et où les discriminations sont possibles.

J’écris ce texte automotive je souhaite qu’à chaque match, à chaque victoire, à chaque défaite, à chaque however magistral des Bleus, vous ne fermeez pas les yeux sur les populations en hazard de mort pour leur sexualité, leur identité.

Que pour nos générations futures qui rêvent à travers le soccer, ce ne soit plus tabou d’être homosexual, pour qu’enfin la FIFA et all les sélections s’emparent de cette lutte à bras-le-corps.

À voir également sur The HuffPosts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *