Skip to content

F1. Une saison un peu (trop ?) conventionnelle sauvée par…Magnussen !

  • by

Oui, this season 2022 of F1 aura été un peu trop conventionnelle, en comparaison avec les trois précédentes…Automobile, alors que les victoires des Perez (Racing Level), Ricciardo (Mclaren), Ocon (Alpine F1) et Gasly (Alpha Tauri) et autres podiums inattendus (Ricciardo avec Renault, Gasly avec Alpha Tauri, Alonso avec Alpine, and so on.) avaient ponctué les campaigns 2019, 2020 et 2021 -les rendant plus excitantes, la domination de Purple Bull et Verstappen n’aura pas été bénéfique, en termes de suspense. Au level que la victoire de George Russell (voire, cells de Carlos Sainz) serait presque apparue comme rafraîchissante…

Kevin Magnussen, Haas F1, LE coup de théâtre de la décennie

Toutefois, une écurie et un pilote auront “sauvé” the steadiness of this season 2022, within the spherical of exploits: Haas F1 and Kevin Magnussen ! Certainly, the pole place décrochée par le Danois au Grand-Prix du Brésil, aura sonné comme LA efficiency de la décennie. Surtout au regard des dernières saisons réalisées par l’écurie américaine, qui n’avait jamais été succesful d’accéder au prime 3, en qualification comme en course. Ce depuis sa création…Evidemment, l’intéressé n’aura pas tenu bien longuement face aux gros calibres, lors de la course dash d’Interlagos. Cependant, ces trois excursions en tête avec sa modeste monoplace di lui, au lendemain de la pole (course dash) auront prolongé un peu le plaisir. Celui de voir un acteur de deuxième partie de peloton se battre devant les cadors.

Au ultimate, Ok-Magazine parvenait tout de même à sauver un level, celui de la huitième place, à l’challenge de cette épreuve dash du Grand-Prix du Brésil de Formule 1. Avant de se faire sortir, dimanche dès le premier tour , par la Mclaren de Daniel Ricciardo. Bonheur de courte durée, donc, mais qui aura contributed (en plus de la efficiency d’Austin, avec Magnussen 9ème du GP) à cette belle huitième place décrochée par Haas F1, au Classement des constructeurs. Devant une écurie Alpha Tauri, il est vrai en baisse de régime, en 2022. Aussi, avec les revenus engendrés par cette place ainsi que l’arrivée d’un gros sponsor, the US formation devrait pouvoir améliorer, encore, ses résultats l’ an prochain. De belles promesses pour l’avenir, donc…

Nico Hülkenberg : l’élément stabilisateur ?

Qui plus est, the titularisation of Nico Hülkenberg will -normally- deliver extra de constance en course. Fiable, l’allemand sera certainement moins souvent dans le mur que Mick Schumacher. Furthermore, he disposed of a stable repute in each growth and growth pilots. Le talon d’Achilles de Haas, sans disrespect à Kevin. Associé à la vitesse de pointe de Magnussen, le Hulk devrait donc contribute à remettre l’écurie américaine sur les bons rails. Afin d’envisager un autre résultat “shock”, a podium ? Et pourquoi pas…

Rappelons qu’en 2022, Haas F1 s’est classée 8ème duclassement des constructeurs thanks aux performances de Ok-Magazine en fin de saison, avec trois factors marqués, aux USA puis au Brésil.

Nous avons terminé le championnat des constructeurs en 8ème place, ce qui était l’objectif ce matin. C’est ce que nous avons fait, nous avons lutté all’année à travers des montagnes russes de hauts et de low, mais à la fin, nous avons fini par aller de l’avant dans le championnat qui est vital et l’ objectif pour l’année prochaine est de passer à l’étape suivante. La course d’aujourd’hui n’était pas ce que nous voulions mais terminar huitième [du championnat] a tout eclipse.” declared Guenther Steiner within the challenge of the Abu Dhabi F1 Grand-Prix

Article printed on 25/11/2022 at 6h36

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *