Skip to content

Les 15 joueurs NBA qui vont se révéler en 2023

  • by

De’Andre Hunter (Atlanta Hawks)

Le quatrième choix de la draft 2018 n’a pas encore pu montrer tout son expertise puisque des blessures sont venues freiner sa development au second où il commençait à se révéler. Revenu an passé, the devrait se remettre vraiment dans le rythme cette saison.

Son rôle sera necessary pour les Hawks puisqu’il est celui qui va assurer du liant between the intérieurs et le backcourt dynamique formé par Trae Younger et Dejounte Murray. Que ce soit en 3 ou en 4 dans une configuration plus cell, De’Andre Hunter aura pour mission de faciliter la tâche de ses coéquipiers en défendant dur, en prenant des rebonds, en mettant des trois-points ouverts, en coupant ou en attaquant la défense en dribble within the intervals after un décalage. On ne serait pas étonne de le voir faire sa meilleure saison en NBA.

Robert Williams (Boston Celtics)

Si son corps ne l’embête pas… il devrait s’imposer comme LA plaque tournante des Celtics en protection. Robert Williams semblait déjà central and indeniable lors des derniers playoffs. Ses pépins physiques of him ont fortement pesé sur l’subject des finales NBA. Mais même s’il est déjà necessary, le pivot pourrait encore passer un cap en 2023. Pas seulement au niveau des chiffres (le double-double paraît inévitable) mais surtout dans impression.

Cam Thomas (Brooklyn Nets)

Les malades qui regardent the Summer time League ont déjà really feel the potentiel du bonhomme juste après sa draft. Cam Thomas claquait des cartons dès ses premiers jours sous la tunique des Nets. He c’est un scoreur pur et il ne fait pas grand-chose d’autre. Par contre, the le fait très bien. La barre des 10 pions de moyenne night franchie même avec un petit temps de jeu. The pourrait peut-être même s’affirmer comme un des hommes clés du banc de Brooklyn.

Patrick Williams (Chicago Bulls)

The est plus jeune que De’Andre Hunter maize the ladies est à peu près similaire. Un autre quatrième choix de draft additionally revient de blessure. Son rôle di lui aux Bulls promet d’être du même sort, avec cette notion de “liant” between the completely different composers of the workforce. Patrick Williams goes to an necessary member of the Billy Donovan man who’s defending effectively and is plus polyvalent that ses camarades of him.

Maintenant qu’il est en bonne santé, il devrait repartir sur les bases de sa très bonne saison rookie en 2020-2021. Avec de plus en plus de responsabilité et donc de temps de jeu.

Bones Hyland (Denver Nuggets)

Le futur facteur X des Nuggets! Il ne sera pas titulaire au sein d’une équipe ambitieuse et sans doute un peu sous-estimée. Mais il aura justement carte blanche pour mettre le bordel en sortie de banc, ce qu’il faisait déjà plutôt bien an passé pour ses grands débuts dans la ligue (10.1 factors de moyenne à 36% derrière l’arc). Il va évoluer dans le même registre avec plus de ballons et de minutes. Quelques cartons sont à prévoir pour cet arrière fantasque qui n’a peur de rien.

Cade Cunningham (Detroit Pistons)

Et s’il Passit déjà le cap pour attindre le statut de star (pas nécessairement «All-Star») dès sa deuxième saison? The premier choix de la draft 2021 at été vraiment bon avec les Pistons an passé. Il a longtemps été dans l’ombre d’Evan Mobley et de Scottie Barnes ma il n’était finalement pas si loin du trophée de ROY.

Le plus intéressant, c’est justement le fait que son profil col tout à fait à celui des meilleurs joueurs modernes. The peut will assume the création pour him et pour les autres. The peut scorer, take des rebonds et passer. Ses moyennes of him vont être sérieusement revues à la hausse, autour, allez du 22-5-6. Les Pistons ne gagneront peut-être pas beaucoup de matches mais Cade Cunningham est parti pour durer dans cette ligue.

Alperen Sengun (Houston Rockets)

En voilà un autre qui est prêt à faire un bond statistique. Les Rockets he ont fait de la place dans la racket pour qu’il prenne maintenant place en tant que titulaire. The va devenir indéboulonnable. Potentiellement même la première choice bis de cette équipe avec / derrière Jalen Inexperienced. Ça va feinter et scorer dessous.

Jonathan Kuminga (Golden State Warriors)

Il a déjà commencé à se révéler la saison dernière, même en playoffs. Mais avec la mise en retrait de plus en plus marquée d’Andre Iguodala et le départ de Gary Payton Jr, Jonathan Kuminga devrait être encore plus mis à contribution. Les Warriors comptent sur lui et ils ne vont pas hésiter à lui donner temps de jeu et responsabilités.

Son potentiel Athlete est dingue, the va devoir utiliser pour s’affirmer comme un joueur intéressant sur des cinq small ball par exemple. Ou en tant que stoppeur attitré sur certains duels. Il sera de toute façon toujours là pour marquer en transition ou sur des coupes. S’il se met à shooter, consideration aux champions en titre.

Brandon Boston (Los Angeles Clippers)

L’effectif des Clippers is simply too deep for qu’il puisse réellement se révéler dès cette saison. Notamment avec Kawhi Leonard et Paul George devant him. Mais les deux stars ne joueront pas tous les matches. Il ne serait pas étonné que Brandon Boston se montre vraiment à son avantage sur certaines séquences. Pas une vraie explosion mais un nouvel aperçu de ce qu’il peut donner. The expertise is there.

Quentin Grimes (New York Knicks)

Les Knicks ont refusé de le lâcher en échange de Donovan Mitchell dont on think about que c’est pour le faire jouer. Quoique, avec les Knicks, simple pas de savoir. En tout cas, Quentin Grimes is a contemporary arrière-ailier qui plaît à Tom Thibodeau, pourtant pas toujours friand des jeunes joueurs. Mais avec de la protection et des trois-points, le sophomore peut déjà aider à equilibrer le jeu new-yorkais. The risque même de gratter une place dans le 5 si la franchise seepare d’Evan Fournier.

Au moins un joueur du Orlando Magic

Allez savoir lequel. Franz Wagner est la grosse cote après sa belle saison rookie et son EuroBasket réussi avec l’Allemagne. Mais le Magic regorge de jeunes intéressants. Même un Markelle Fultz peut franchir un palier. Jalen Suggs night aussi à suivre avec consideration.

Cameron Johnson (Phoenix Suns)

Avec le départ de Jae Crowder et sa prolongation à venir, Cameron Johnson devrait encore monter en grade aux Suns. On s’attend à le voir suivre une trajectoire à peu près similaire à cells de Mikal Bridges with a development dans le jeu, notamment ballon en predominant. Plus de drives avec toujours autant de protection et de trois-points. Sans doute même une place de titulaire à aller chercher au côté de Deandre Ayton.

Nassir Little (Portland Path Blazers)

En supposant that the arrival of Jerami Grant within the pénalise pas trop… Mais Nassir Little is a jeune qui passe sous le radar malgré des progrès intéressants an passé. Il est un de ces «3 and D» dont les Blazers ont besoin. La révélation n’est plus très loin.

Devin Vassell (San Antonio Spurs)

Reconstruction aux Spurs! Avec donc des minutes et surtout des tickets shoot à distribuer. Keldon Johnson goes to take a paquet après le départ de Dejounte Murray. Corn Devin Vassell additionally. Within the night peut-être bombardé franchise participant par intérim avec la possibilité de gonfler ses stats.

Lauri Markkanen (Utah Jazz)

Le meilleur pour la fin? Lauri Markkanen a longtemps été an All-Star en puissance et son nouveau départ of he au Jazz devrait him permre de le montrer. The Finlandais va pouvoir retrouver are positioned 4 de predilection tout en étant le chef de file de l’attaque Mormon avec Collin Sexton. Les 20 factors and 10 rebonds sont à sa portée of him.

Leave a Reply

Your email address will not be published.