Skip to content

Les Kings will attend till after 17 ans…

  • by

Certes, en face, il ne s’agissait que des Pistons, mais l’histoire retiendra que les Kings ont décroché cette nuit une 6e victoire de suite, et c’est une première depuis… janvier 2005 ! Les coéquipiers de De’Aaron Fox viennent aussi d’enchaîner une 4e victoire de suite dans leur salle, et ça ne leur était plus arrivé depuis 2009. En matière d’attente, les Kings sont des habitués puisqu’ils n’ont pas disputé les playoffs depuis 2006.

« Les followers continuent devenire à la salle, et ils ont eu le cœur brisé pendant très longtemps » Rappelle Harrison Barnes après la victoire face aux Pistons. « Certaines individuals pourraient considérer que faire preuve de compétitivité et de regularité est un acquis, mais je pense que tout le monde dans ce vestiaire et dans cette salle sait que cela n’a pas toujours été le cas. »

Une assault exceptionnelle!

The Mike Brown technique works, and paradoxically, it’s in assault that Sacramento fait des dégâts. Avec une moyenne de 120.1 factors de moyenne, les Kings possèdent l’attaque la most prolifique de la NBA (however également la deuxième most efficacious, juste derrière les Celtics), et il faut remonter à 1984 pour trouver hint d’une assault qui inscrit plus de factors après quinze matches, with les Nuggets de Doug Moe.

« On a trouvé des automatismes. On a désormais une continuité qu’on n’avait pas en début de saison. C’est incroyable ce déclic en assault » apprécie Harrison Barnes. « On joue de mieux en mieux, on est de plus en plus réguliers. C’est bien d’arriver à la salle et d’en repartir heureux plusieurs soirs de suite. Je suis là depuis cinq ans, et ce n’était pas le cas. »

Dimanche, il y avait 17 866 spectateurs pour la réception des modestes Pistons, et c’était un file pour le Golden 1 Heart. L’attaque des Kings remplit la salle, mais les victoires font revenir les followers…

« Je pense que c’est toujours thrilling de se lancer sur une serie de victoires, surtout à domicile » apprécie De’Aaron Fox. « Si on avait été à l’extérieur, on n’aurait sans doute pas gagné ce match, surtout vu touch upon a défendu. »

Eh oui, tout n’est pas parfait à Sacramento, et Mike Brown aimerait que ses joueurs se souviennent qu’il faut aussi défendre. « On peut marquer des factors face aux meilleures equipes. Il faut qu’on trouve un moyen de réaliser des « stops », et pas uniquement dans les trois dernières minutes » prévient d’ailleurs le coach.

Prochaine sortie, à Memphis, pour viser une 7e victoire de rang et se rapprocher de la 2e place à l’Ouest!

Tirs Rebonds
joueurs MJ min Tirs 3pts LF extension Off def complete Pd BP Int Ct Fte Pts
De’aaron Fox 14 32.2 55.8 38.2 84.5 0.5 4.3 4.8 6.4 2.7 1.1 0.4 2.9 25.4
Domantas Sabonis 15 31.9 59.0 31.3 74.7 2.3 8.6 10.9 6.0 2.3 0.9 0.5 4.0 17.5
Kevin Huerter 15 32.3 50.0 49.5 66.7 0.3 2.7 2.9 3.5 1.5 0.9 0.4 2.3 16.6
Malik Monk 15 21.7 45.2 36.7 93.8 0.5 1.9 2.3 4.1 1.7 0.5 0.3 1.7 12.7
Harrison Barnes 15 31.2 46.4 26.5 84.7 1.2 4.5 5.7 2.2 0.9 0.8 0.2 1.3 12.7
Keegan Murray 13 30.7 44.7 35.9 78.6 0.6 2.9 3.5 1.1 1.6 0.9 0.7 2.2 12.1
Terence Davis 14 13.1 48.1 42.0 85.7 0.4 2.4 2.8 1.5 0.6 0.8 0.2 1.8 7.8
Trey Lyles 13 14.7 39.5 34.5 66.7 0.8 1.8 2.5 0.8 0.9 0.4 0.4 1.0 6.8
Davion Mitchell 15 18.9 47.1 33.3 66.7 0.1 1.2 1.3 2.1 1.1 0.4 0.1 1.5 6.7
Chimezie Metu 11 12.4 55.8 15.4 85.7 0.5 2.5 3.0 0.8 0.6 0.5 0.1 1.0 5.1
Richaun Holmes 9 12.0 72.7 100.0 66.7 0.9 1.8 2.7 0.0 0.6 0.2 0.1 1.9 4.1
Matt Dellavedova 5 7.6 33.3 66.7 0.0 0.2 0.4 0.6 1.6 0.6 0.4 0.0 1.0 1.6
Kz Okpala 8 6.6 33.3 25.0 100.0 0.3 0.5 0.8 0.4 0.0 0.0 0.0 0.8 1.1
Alex Len 5 3.0 66.7 0.0 50.0 0.0 0.6 0.6 0.0 0.0 0.0 0.0 0.4 1.0
Name Moneke 2 4.0 50.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 0.5 1.0 0.0 0.0 1.0 1.0
Keon Ellis 1 1.6 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *