Skip to content

Les Nets ne voulaient pas se ridiculiser une deuxième fois

  • by

Défaits l’autre soir face à une équipe des Sixers pourtant privée de James Harden, Joël Embiid et Tyrese Maxey, pour le plus grand plaisir de leurs nombreux détracteurs sur la toile, les Nets affrontient à nouveau une equipe privée de ses meilleurs joueurs, cette nuit au nord de la frontière américano-canadienne.

Sans Pascal Siakam, Fred VanVleet et même Scottie Barnes, les Raptors n’ont effectivement pas fait le poids face à des Nets déterminés à ne pas committre le pêché d’orgueil une deuxième fois de suite (112-98).

« On fait ce boulot pour gagner des matches »soufflé Kyrie Irving New York Publish. « On take this victoire, surtout après la défaite de l’autre soir et la réaction sur web comme quoi on devrait avoir honte, ce qui est vrai. On voulait s’assurer de faire consideration à tous les détails. On a bien répondu. »

Portés par les 29 factors de leur meneur, dont 19 dans le seul troisième quart, les Nets ont précisément fait l’écart au retour des vestiaires, avec un Ben Simmons de plus en plus en jambes à 14 factors, 6 passes et 3 interceptions. Yup Kevin Durant a été comparatively discret offensivement, avec seulement 12 factors à 5/10 aux tirs, the ailier famous person aussi participé à l’effort défensif de son équipe avec 3 contres notamment.

« Les gars doivent assumer leurs tasks »

« On a relâché la pression et on a joué au niveau de l’adversaire », reprized Markieff Morris. « [Toronto] est évidemment une bonne équipe mais ils ont un paquet de joueurs blessés. On avait déjà fait cette erreur [mardi] soir et on a bien corrigé le tir. »

Toujours dans le négatif au bilan, avec 9 victoires pour 10 défaites, les Nets sont encore loin d’être un produit fini. Ils ont récemment fait le level en interna, et ça a visiblement porté ses fruits face aux Raptors. Mais il en faudra plus pour vraiment remonter au class, au second d’affronter les cadors de la conférence.

« Honnêtement, je pense que c’est dans la nature humaine. Il n’y avait ni Harden, ni Embiid, ni Maxey. On a tous un rôle à jouer avec les cartes qu’on nous donne. On avait tous nos joueurs mais on n’a pas joué comme si on avait des as », philosophe Jacque Vaughn. « Notre session vidéo a été très ouverte, parce que les scénarios qu’on a évoqués, on veut qu’ils se pour suivent sur le terrain. On a vraiment essayé de faire parler les gars, d’être exigeant les uns envers les autres et de mieux communiquer sur le terrain. There is a gigantic a part of our defensive development. Les gars doivent assumer leurs responsabilités de ce côté-là du terrain. »

Il faudra confirmer ce regains à Indianapolis avant de capitaliser sur une serie de sept matches d’affilée à la maison.

Tirs Rebonds
joueurs MJ min Tirs 3pts LF extension Off def whole Pd BP Int Ct Fte Pts
Kevin Durant 18 36.7 53.5 32.9 91.9 0.3 6.2 6.5 5.3 3.3 0.8 1.8 2.4 29.8
Kyrie Irving 10 36.6 46.0 28.4 93.2 0.6 4.2 4.8 4.3 2.5 1.3 1.2 2.7 25.2
Nicolas Claxton 17 26.4 72.0 0.0 38.1 2.5 5.6 8.1 1.2 1.4 0.8 1.9 2.8 11.5
Royce O’neale 18 35.6 39.5 42.6 71.4 0.9 4.0 4.9 4.6 1.6 1.1 0.7 3.3 10.1
Seth Curry 9 21.9 41.1 34.1 88.9 0.3 1.8 2.1 2.3 0.9 0.6 0.4 1.7 9.1
Ben Simmons 13 28.1 59.0 0.0 50.0 1.1 5.8 6.8 6.1 2.4 1.2 0.7 3.8 8.2
Yuta Watanabe 14 18.2 60.9 57.1 66.7 0.7 2.2 2.9 0.9 0.4 0.2 0.5 1.1 8.1
Joe Harris 16 26.4 38.8 35.7 55.6 0.6 2.6 3.2 2.0 0.7 0.5 0.3 2.3 8.1
Edmond Sumner 15 15.9 44.8 29.4 96.9 0.3 1.3 1.5 1.3 1.2 0.9 0.3 1.3 7.9
Cam Thomas 13 16.1 38.2 35.3 80.0 0.1 1.5 1.5 1.8 0.8 0.6 0.2 0.8 7.4
Patty Mills 18 11.5 42.6 38.5 100.0 0.3 0.6 0.8 1.0 0.3 0.2 0.1 0.5 4.9
David Duke 11 8.7 48.5 0.0 75.0 0.4 0.7 1.1 0.7 0.8 0.4 0.1 1.7 3.2
Markieff Morris 10 9.8 37.0 42.1 0.0 0.4 2.0 2.4 1.0 0.7 0.3 0.2 1.2 2.8
Day’ron Sharpe 13 8.2 44.4 50.0 66.7 0.8 2.0 2.8 0.7 0.6 0.2 0.5 1.8 2.5
Kessler Edwards 9 3.6 30.0 33.3 50.0 0.2 0.3 0.6 0.2 0.1 0.2 0.1 0.1 1.0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *