Skip to content

Les Wolves gagnent des matches, et c’est déjà ça…

  • by

Pendant une mi-temps, le Warmth a dominé les Wolves alors que, sur le papier, Miami n’avait pas les arms pour ça. Les joueurs d’Erik Spoelstra avaient en effet joué (et perdu) la veille et se présentaient sans Jimmy Butler, Tyler Herro, Duncan Robinson ou encore Gabe Vincent.

Miami n’avait ainsi que huit joueurs sur la feuille de match, dont un Bam Adebayo diminué par son genou. Ce qui n’a pas empêché le Warmth de parvenir à la pause avec 13 factors d’avance. Pour Minnesota, c’était décevant…

« On n’a pas joué à fond, on n’avait pas d’énergie en première période et je ne sais pas pourquoi »regrettait Chris Finch pour Twin Cities. « On ne peut pas se laisser dominer par notre maladresse. On ne doit pas s’inquiéter de notre assault, mais surtout de notre intensité, de notre défense. »

Les Wolves vont efficient changer de visage en seconde mi-temps. Anthony Edwards marque alors 10 factors à 100% de réussite au shoot dans le troisième quart-temps et le banc frappe à 3-points. Minnesota returns to the second interval 58-41 and at last appears to return this assembly effectively embargoed.

« On a été meilleur, on a marqué des paniers faciles », pour go well with the coach. « Pour me, there are Jordan McLaughlin and Jaden McDaniels (19 factors on this act, from 5/5 to 3-pts) qui ont fait la différence. Ils ont été des motors. On a réussi à faire ce dont on n’était pas succesful il ya deux semaines : c’est la première fois qu’on remonte un écart après la pause. Ça me réjouit. »

« Ce n’est pas le second de faire la superb bouche »

C’est donc une quatrième victoire de suite pour la franchise. The timing and the calendar ont aidé puisque les Cavaliers étaient dans le dur, Orlando privé de Paolo Banchero, Philadelphie de James Harden et Tyrese Maxey et Miami très, très diminué. Néanmoins, après un début de saison compliqué, il fallait tout de même gagner ces rencontres.

“En ce second, on take the victors”, reconnait Chris Finch au Star Tribune. « On essaie de trouver des options, donc on take toutes les victoires possibles. Ce n’est pas le second de faire la superb bouche. »

Avec ces quatre succès consécutifs en dix jours, Minnesota passe de la 13e à la 10e place de la conférence Ouest. The franchise remonte tout doucement mais sait que tout ceci reste très fragile.

« On est encore en recherche de options. On prend les matches les uns après les autres, donc on n’est pas sur une serie de victoires », estime meme Anthony Edwards. « On est censé gagner des matches, donc on ne doit pas s’exciter après avoir remporté quelques events. On est payé pour ça. On va garder la tête froide et travailler. »

Tirs Rebonds
joueurs MJ min Tirs 3pts LF extension Off def complete Pd BP Int Ct Fte Pts
Anthony Edwards 16 36.2 45.8 35.0 69.9 0.4 5.3 5.8 3.9 3.1 1.1 0.3 2.9 22.1
Karl-anthony Cities 16 34.3 51.5 36.3 90.3 1.8 7.2 8.9 5.1 2.9 0.7 0.6 3.8 21.3
D’Angelo Russell 16 30.4 42.0 33.0 75.0 0.7 2.6 3.3 6.3 2.9 1.3 0.6 1.8 14.5
Rudy Gobert 14 32.0 61.9 0.0 69.3 4.1 8.5 12.6 1.0 1.4 0.7 1.4 3.0 13.7
Jaden McDaniels 16 30.0 54.3 34.9 75.8 1.5 2.0 3.5 1.2 1.5 1.3 1.3 3.8 11.1
Jaylen Nowell 16 17.2 41.7 30.6 76.2 0.6 2.1 2.6 2.1 0.9 0.5 0.1 1.5 10.3
Taurean Prince 16 19.4 50.5 40.8 86.4 0.4 2.1 2.5 1.2 0.9 0.3 0.2 2.4 8.2
Naz Reid 11 11.8 59.6 33.3 71.4 0.6 2.0 2.6 0.5 0.6 0.4 0.6 2.0 7.7
Kyle Anderson 12 19.6 51.9 42.9 83.3 0.5 2.7 3.2 2.8 0.9 1.0 0.6 1.2 6.3
Jordan Mclaughlin 14 15.8 39.6 12.5 100.0 0.3 1.4 1.7 3.8 0.6 0.7 0.1 0.4 3.4
Bryn Forbes 8 10.9 31.0 28.6 100.0 0.4 0.3 0.6 1.0 0.4 0.9 0.0 0.6 3.3
AJ Lawson 1 1.8 100.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 2.0
Austin Rivers 7 6.2 22.2 20.0 100.0 0.0 0.6 0.6 0.3 0.1 0.0 0.1 0.1 1.3
Nathan Knight 6 2.5 50.0 0.0 100.0 0.0 0.8 0.8 0.0 0.3 0.3 0.0 0.3 0.5
Wendell Moore, Jr. 1 2.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *