Skip to content

l’histoire contrariée de Karim Benzema avec le Mondial

  • by

Pour un Ballon d’or, il existe plusieurs façons de passer à côté d’un destin en Coupe du monde. On peut être un expertise majuscule dans un minuscule pays de soccer (George Finest, l’Irelandis du Nord, ou George Weah, le Libérien), passer à côté de sa seule event (Marco van Basten avec les Pays-Bas, en 1990) ou y tenir un second rôle (Jean-Pierre Papin, titulaire vite déclassé in 1986).

Lire additionally : Coupe du monde 2022 : Karim Benzema, blessé, ne disputara pas le Mondial au Qatar et ne sera pas remplaced

Karim Benzema varies les déceptions. Il ya eu l’oubli, la sanction et maintenant la blessure, cella d’un joueur au sommet de son artwork, mais trahi par son corps au plus mauvais second, avec cette déchirure musculaire au quadriceps de la cuisse gauche, à trois jours de l’entrée dans le tournoi de l’équipe de France, contre l’Australie, Tuesday 22 November au stade Al-Janoub.

« De ma vie, je n’ai jamais abandonné, mais ce soir il faut que je pense à l’équipe, comme je l’ai toujours fait. Alors, la raison me dit de laisser ma place à quelqu’un qui pourra aider notre groupe à faire une belle Coupe du monde », communiquait-il sur Twitteraprès avoir appris la mauvaise nouvelle.

There’s « that one » n’est pas venu. Sans doubt as a result of qu’on ne exchange pas vraiment un Ballon d’or et que Didier Deschamps avait pris ses inclinations di lui avec le dernier billet pour le Qatar donné à Marcus Thuram. Le sélectionneur a peut-être anticipate la mauvaise nouvelle, plus inquiet qu’il n’a le dire par la easy gêne musculaire de Benzema, ni completely rassuré par la communication officielle du Actual Madrid, assez magnanime pour laisser sa star au repos ces final week for providers rendered to the establishment.

Lire additionally : Article reserved to us subscribers Karim Benzema : à Bron, the consecration of a neighborhood idol

Karim Benzema ignores even when the final memento of him in a World Cup will stay the duel misplaced face au gardien Manuel Neuer, a jour d’elimination in opposition to the Allemagne in quarters of the ultimate, on 4 July 2014, within the Maracana de Rio de Janeiro (0 -1). In 2026, Benzema was 38 years outdated, un âge pas canonique mais déjà avancé, même avec un physique bonifié par les années et un expertise jamais aussi éclatant que depuis son entrée di lui dans la thirty.

La finale de 2018, devant la télé avec sa mère

Il ya toujours un début à une histoire contrariée. Dans le cas de Benzema, il faut revenir en 2010. A l’époque, le Lyonnais paye sa relation dégradée di lui avec un autre Gone, Raymond Domenech. Ce dernier lui reproche sa nonchalance di lui, de coach des crampons au second de sortir du banc. Tant miux. Benzema évite de monter dans le card de la honte, celui des grévistes de Knysna (Afrique du Sud).

Lire additionally notre archive (2015) : World Cup 2010 : Knysna’s newest secret

Huit ans later, la France décroche une seconde étoile sans lui. Banni des Bleus sans en connaître la durée, il paye son implication di lui dans l’affaire de la «sextape» et sa sortie di lui dans Model sur un Deschamps qui aurait « cede à une raciste partie de la France » au second de sa non-sélection poue l’Euro 2016.

Karim Benzema n’a jamais eu l’idée ou l’envie d’imaginer une uchronie dans laquelle il serait l’avant-centre des Bleus en Russie à la place d’Olivier Giroud, titré sans marquer. « J’aurais aimé y être, ce qui est regular pour tout footballeur, passionné de foot. J’ai eu des grands moments à Madrid, c’était bien aussi qu’ils gagnent cette Coupe du monde, je n’ai aucun remorse », confie à TMC, en 2019, celui qui a regardé la last in opposition to Croatia chez sa mère, à Lyon.

Lire additionally Article reserved to us subscribers The première was that « Le Monde » was written by « Karim Benzema »

L’équipe de France en a longtemps eu l’habitude, mais elle doit réapprendre à vivre sans son numéro 19. Avec lui, elle n’a pas dépassé les huitièmes de finale de l’Euro en 2021 (eliminée par la Suisse), mais elle a remporté la Ligue des nations, un joli lot de comfort, quatre mois plus tard. Dans les deux cas, Benzema a donné raison à ceux qui ont milité pour son retour di lei. Avec Didier Deschamps, tout était pardonné; avec Kylian Mbappé, tout n’était que promesses. Et pas grand monde n’a eu envie de relever sa condamnation definitive di lui (après avoir renoncé à faire enchantment) à un an de jail avec sursis dans l’affaire de la «sextape».

Avec une absence estimée à three weeks au minimal, Karim Benzema a mal terminé, malgré lui, essentially the most good 12 months of his profession. Celle d’un Ballon d’or obtenu tardivement, dont on perçoit, à travers ses mots di lui, toute la cost émotionnelle qu’il représente. « C’est un trophée individuel, mais il est, et sera, toujours collectif, avec mes coéquipiers, bien sûr, mais aussi avec les gens de dehors. Je le partage avec ceux d’où je viens, les quartiers, mes followers, tout le monde. C’est mon Ballon d’or, mais, en fait, c’est le Ballon d’or du peuple »confiait-il à France Soccer, dans sa delicacies in Madrid.

Lire additionally : Qatar 2022 : the “unofficial” fiche from the French staff

Dans cet entretien, il dit aussi être fier de s’être « toujours relevé » des épreuves, des critiques, des défaites. Sa carrière internationale di lei lui laissera-t-elle le temps de le faire encore? L’avantage d’une Coupe du monde décalée en fin d’année, c’est que la prochaine échéance arrives plus vite que d’habitude. A l’été 2024, Karim Benzema n’aura jamais « vieilli » que d’un an et demi lors du championnat d’Europe en Allemagne. Et il est raisonnable de penser que son obsolescence di lui n’est pas tout de suite programmamée.

Our collection of articles on the Coupe de monde 2022

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *