Skip to content

Malik Beasley, un pope qui fait des dégâts

  • by

Carnet rose à Utah puisque les Beasley ont accueilli une petite Mia il ya 10 jours, petite soeur de Makai qui a trois ans. The fille de Malik Beasley est née au milieu d’un « street journey » à l’Est, entre deux matches face aux Hawks et aux Wizards, et paradoxalement, c’est au second où les nuits sont plus courtes que le 6e homme du Jazz joue son meilleur basket with 20 factors de moyenne after six matches. Le tout avec une grosse adresse générale : 51% aux tirs, dont 47% à 3-points. L’ancien joker des Wolves est même devenu l’un des shooteurs les plus prolifiques à 3-points avec près de 11 makes an attempt par match depuis la naissance de Mia.

« C’est vrai que c’est difficile… J’essaie juste de m’en sortir… » Story Malik Beasley, qui avait quitté ses coéquipiers en plein « street journey » pour assister à la naissance. Ce manque de sommeil lui réussit tellement bien qu’il vient, coup sur coup, de réussir ses deux meilleurs perf’ de la saison avec 27 factors face aux Suns, suivis de 29 factors à Portland. À chaque fois, des victors, et des tirs importants pour faire la différence.

« C’était incroyable » feedback Mike Conley. « Sa capacité à vivre cette expérience, à reprendre l’avion, à revenir jouer et à être aussi bon… This capacité à equilibrar son engagement envers l’équipe, sa famille. C’est juste génial de le voir faire tout ça à la fois. Je sais que c’est difficile et que nous lui demandons beaucoup, mais il est génial. »

Des progrès en protection

Quand un journaliste lui demande son secret, Beasley répond d’un mot : l’adrénaline. Même son courtroom passage di lui comme titulaire ne le perturbe pas, et il profite des systèmes de Will Hardy pour briller, et prouver qu’il n’est pas qu’un shooteur à 3-points.

« On peut voir que sa croissance augmente » témoigne Collin Sexton. « On va en avoir besoin, surtout à l’extérieur. Et puis, sur le plan défensif, il communique et joue vraiment bien. » Memes impressions chez Mike Conley : « Il est juste très agressif des deux côtés du terrain. Evidemment, il va trouver ses tirs et les mettre, et il va trouver des endroits pour être agressif. Mais défensivement, il s’est aussi amélioré et il est agressif sur le ballon. »

Fatigué ou pas, Malik Beasley n’a rien changé à sa routine et son jeu, et ce sont juste de meilleurs automatismes avec ses coéquipiers qui lui consentent d’évoluer au niveau d’un potential finest sixième homme de l’année.

« Ils ont dit ca sur moi ? » demande-t-il à propos des compliments de ses coéquipiers. “C’est tremendous à entendre!” Je me défonce du mieux que je peux sur les meilleurs joueurs. Ensuite, the balle commences à entrer de manière plus régulière. Je n’ai pourtant rien changé. Que je marque 2 ou 30 factors, je garde toujours la même routine. Au closing, les chiffres s’équilibrent toujours. Et les chiffres se sont équilibrés. Alors j’essaie simplement d’aller de l’avant. »

Malik Beasley Pourcentage Rebonds
season Group MJ min Tirs 3pts LF extension Off def complete Pd Fte Int BP Ct Pts
2016-17 DEN 22 8 45.2 32.1 80.0 0.2 0.6 0.8 0.5 0.5 0.3 0.4 0.0 3.8
2017-18 DEN 62 9 41.0 34.1 66.7 0.2 0.9 1.2 0.5 0.6 0.2 0.4 0.1 3.2
2018-19 DEN 81 23 47.4 40.2 84.8 0.4 2.0 2.5 1.2 1.4 0.7 0.7 0.1 11.3
2019-20 * All Groups 55 22 42.5 38.8 81.8 0.3 2.4 2.7 1.4 1.4 0.7 1.0 0.2 11.2
2019-20 * DEN 41 18 38.9 36.0 86.8 0.2 1.7 1.9 1.2 1.2 0.8 0.9 0.2 7.9
2019-20 * MIN 14 33 47.2 42.6 75.0 0.6 4.4 5.1 1.9 1.9 0.6 1.5 0.1 20.7
2020-21 MIN 37 33 44.0 39.9 85.0 0.8 3.6 4.4 2.4 1.7 0.8 1.6 0.2 19.6
2021-22 MIN 79 25 39.1 37.7 81.7 0.3 2.5 2.9 1.5 1.1 0.5 0.5 0.2 12.1
2022-23 UTH extension 18 26 45.2 43.0 93.8 0.6 2.8 3.4 1.1 1.1 0.9 0.8 0.2 14.1
Whole 354 21 43.1 38.9 82.2 0.4 2.1 2.5 1.2 1.2 0.6 0.7 0.1 10.6

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *