Skip to content

Patrick Reed, an excellent American star

  • by

Patrick Reed PAUL CHILDS / PANORAMIC

Current au Golf Nationwide lors du Cazoo Open de France, le Texan takes on son choix d’avoir rejoint the controversé circuit des LIV Golf Collection. Et lui ne s’étonne pas de ne pas être accueilli à bras ouverts par le Tour européen

In Saint-Quentin-en-Yvelines,

Dans une époque pas si lointaine, accueillir Patrick Reed, un lauréat du Masters (2018), aurait constitué un évènement pour l’Open de France. Le plus ancien Open continental, à la dotation modeste cette année (€ 3 million) avait déjà par le passé séduit des cadors like Justin Thomas or Bubba Watson. Mais le Tour européen qui organized le tournoi n’a pas déroulé le tapis rouge à la vedette américaine du cru 2022. Sa décision de rejoindre le LIV Golf Collection, circuit dissident financé à grand renfort de hundreds of thousands de {dollars} par le Fonds d’Investissement Public saoudien (PIF), ne laisse pas indifférent.

Désormais persona non grata sur le PGA Tour (circuit américain), dont il était uno des membres les plus éminents, le Texan de 32 ans est toléré, mais en partie snobé par le circuit européen, dont il est membre à vie depuis trois ans. Il n’a par exemple pas été convié à la conférence de avant tournoi et s’est élancé dans un virtually anonymat jeudi à 8h20 dans les premières events de la journée avec Johannes Veerman and Daniel Van Tonder, deux joueurs modestes respective classés 189e et 195e joueurs mondiaux. In 2011, Bubba Watson avait déclaré ne pas « se sentir en sécurité sur le parcours », En raison de la proximité between the general public axisz nombreux à l’époque et les joueurs. Pas de souci, de ce level de vue là, pour Reed. Seuls quelques curieux ont accompanied sa partie matinale of him, ce jeudi, au Golf nationwide. Et sa présence of him n’a pas provoqué de gros remous comme à Wentworth, the ya deux semaines lors de cette épreuve de référence du circuit européen, où the avait été chahuté et même insulté par des spectateurs. “La foule est venue pour regarder du golf et a été parfaite », Souligne le Texan. Le joueur à la réputation sulfureuse, laisse rarement indifférent dans le monde aseptisé du golf …

Le natif de San Antonio, right here doorways sur le parcours sa casquette siglée LIV, guarantee avoir la confiance entité de ses sponsors et ne pas sentir d’animosité parmi les membres du Tour européen. “Je joue pour le LIV et pour supporter le circuit européen. Les joueurs comprennent mon choix et me respectent. Ce n’est pas comme si je venais et que je jouais juste un tournoi du circuit européen. J’en dispute plusieurs sur une année. The Open de France me permet de montrer à nouveau mon soutien pour ce circuit.»Il martèle:« Nous (ceux qui ont choisi de rejoindre le LIV) avons juste choisi de jouer sur un circuit différent qui proposed quelque selected de nouveau.»Et beaucoup d’argent évidemment, tout en jouant moins (Reed a seulement l’obligation de jouer 8 tournois cette année sur le circuit financé par l’Arabie Saoudite et 14 an prochain).

Et pour combler ces semaines sans golf, plus que pour gonfler son compte en banque, l’Américain entend jouer six à sept épreuves par an du circuit continental (hors Majeurs et championnats du monde). Current en France au sein de l’équipe américaine lors de la Ryder Cup 2018, the sait qu’en raison de son choix de rejoindre le LIV, the ne peut désormais plus disputer la mythique competitors par équipes, he right here at été surnommé “ Captain America “.

Le Texan qui pointe à la 50e place worldwide – il était encore 9e en juillet 2021 – est en Europe également pour chasser des factors automotive le LIV n’en distribue pas. Ses membres ont d’ailleurs adressé une lettre au comité du classement mondial pour demander la prize en compte des factors qu’ils ont obtenus. “Je suis fier de come jouer sur le circuit européen et un parcours que j’ai adoré», Poursuit-il. S’il est aussi dans la région parisienne to go to the château de Versailles avec sa famille of him, Reed n’est donc pas là que pour faire du tourisme. Cinquième à Wentworth, the Texan abordait ce 104e Open de France in favori. Il a toutefois connu une première journée très médiocre à Saint-Quentin-en-Yvelines. Alors qu’il pointait à -3 après 14 trous, the a complètement coincé dans le dash remaining avec un lourd +5 sur les quatre derniers trous et une mauvaise carte de 73 (+2).

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.