Skip to content

pourquoi les entraîneurs africains sont si peu demandés en Europe

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, subscribe to the newsletter du African World depuis ce lien. Chaque samedi à 6 o’clock, back one week d’actualité et de débats traitée par la rédaction du African World.

Le Sénégalais Omar Daf, former Sochaux entraîneur, for a match against Toulouse at the Montbéliard stadium, on April 19, 2022.

Entraîneurs, sélectionneurs et parfois même les deux: on ne compte plus les Européens ou les Sud-Américains venus exercer leurs talents en Afrique. Certains and ont me effectué l’essentiel de leur carrière, comme les Français Claude Le Roy, Hervé Renard, Pierre Lechantre, Patrice Neveu, Hubert Velud, Philippe Troussier, Alain Giresse ou Michel Dussuyer, mais également quelques Allemands, Portugais, Belges ou Brésiliens . L’inverse est raressime.

Très peu de techniciens originaires d’Afrique subsaharienne sont recrutés au Maghreb et en Europe. The South-African Pitso Mosimane, nominated in 2020 to the tête du prestigieux club égyptien d’Al-Ahly, and the Congolais Florent Ibenge, engaged in the Renaissance sportive de Berkane, au Maroc, étaient, la saison dernière, les seuls à exercer in Afrique du Nord, after the interim briefing by the Sénégalais Demba Mbaye au Fath Union Sports de Rabat between April and August 2021. « Epuise » For the pressure surrounding the club of the Egyptian capital, the first to resign. Quant au second, après avoir I reported the Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) et la Coupe du Trône, the decision to poursuivre sa carrière au Al-Hilal Omdurman (Soudan).

Lire also: Article reserved for our subscriptions L’intriguing New World TV, the petite chain togolaise that streams the rights of football in Afrique

In Europe, ces profils sont à peine plus nombreux. L’Angolais Lito Vidigal joined Moreirense FC, a modest Portuguese club, just since January, and Sénégalais Omar Daf came from Quitter Sochaux to rejoin Dijon, an evolving club also in Ligue 2 and who was fait d’ une accession in Ligue 1 are objective prioritaire. Il est avec son compatriote Mbaye Leye seul Subsaharien à coacher une equipe profenelle en Europe puisque ce dernier a été nommé à Zulte-Waregem (Belgique). Du coté des sélections nationales – le continent africain mi à part –, seule l’equipe de Macau is directed by a Subsaharien in the personne de l’Angolais Lazaro Oliveira.

« Cela n’a rien à voir avec du racism »

«Les clubs européens font avant tout confiance à des gens dont ils connaissent la façon de travailler au plus haut niveau», relieves the Congolese Christian Nsengi-Biembe. D’abord entraîneur de l’AS Vita Club, ce dernier a fait partie du staff technique d’Anderlecht pour les moins de 18 et 19 ans, before returning to Kinshasa as a selectionneur of the DRC (2019-2021). Although he has the UEFA license, he has never been encore as a professional team in Europe. « C’est une form de protectionnisme et cela ne shock me pas, assure-t-il. Cela n’a rien à voir avec du racism, comme j’ai déjà pu l’understand. »

“C’est une form de protectionnisme et cela ne me shock pas”, assure Christian Nsengi-Biembe

« Il peut exist une certaine défiance liée à la différence de level between les championnats européens et africains, notamment subsahariens, added Omar Daf. The directors of European clubs, when they engage an entraîneur, have a maximum of guarantees ». Né à Dakar in 1977, Sénégalais a joué treize ans pour Sochaux (1997-2009 et 2012-2013) puis devenu adjoint et coach de l’équipe de réserve. « J’ai fait toute ma carrière en France et j’y ai passé mes diplômes d’entraîneur. It is clear that there is an advantage for rapport to those who come from abroad. J’ai eu une logical progression, on m’a donné ma chance sans doute parce que j’ai franchi les étapes au sein d’un club, Sochaux, où j’ai pu entamer ma reconversion. »

Lire also: Article reserved for our subscriptions CAN 2023 : the African Football Confederation studies the possibility of declining the competition

Le married de Mbaye Leye est similaire. The old international senégalais avait déjà occupé le post d’entraîneur au Standard de Liège (2020-2021) avant d’être choisi pour direct Zulte-Waregem. Deux clubs où il avait passé plusieurs années quand il était joueur.

A question of diplomas?

CAF launched at the end of the year 2000 a training program for entraîneurs du continent, aimed at obtaining a license A, the highest degree in Africa. Mais celle-ci n’est pas suffisante pour exercer en Europe. « C’est comme pour les médecins : an African who has obtained his diplomas chez lui devra obtain an equivalence s’il veut travailler en Europe. An African entraîneur who has earned his diplomas in Europe with even more chances to work », rebuked Christian Nsengi-Biembe.

Cela n’a pas été le cas du Franco-Comorien Amir Abdou, selectionneur of the Mauritanie depuis février après avoir été celui des Comores pendant plus de huit ans. Holder of French diplomas who have the auraient permission to enter a club of National 1 (troisième division), il était passed directly du banc de touche de Golfech-Saint-Paul, a club of regional level, to celui des Comores.

Lire also: Article reserved for our subscriptions Maroc : « Coach Vahid », the poorly-aimed selectionneur of the Lions de l’Atlas, keep son siège

I questioned couple Le Monde On the absence of African entrants in Europe, Aliou Cissé, Le Sélectionneur du Sénégal, considers that “Ce n’est pas a problème of competences, but a lack of confidence.” Lui also a été formed in Europe. « Les entraîneurs ont les diplômes, seulement ensuite, il ne passe rienregrettait-il lors d’un entretien en mars. Après le Mondial 2018, on my purpose to train the good teams in Europe, past the great teams. Mais je thought that they choses vont changer. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.