Skip to content

Repli défensif ou rebond offensif, les Suns ont change d’avis!

  • by

Objectivement, personne ne donnait vraiment cher de la peau des Knicks, à Phoenix dimanche soir. En revanche, il pouvait être attendu que la franchise de New York domine au moins son opposition dans la bataille du rebond, puisqu’elle était classée à la 4e place de la ligue avant la rencontre, en comparaison à la 24e place des Suns.

Looking back, solely one in every of these two predictions goes to be true: the première, so Devin Booker & Co. did not simply dominate the Knicks. Mais si la deuxième s’est avérée « fausse », c’est parce qu’elle a aussi basculé en faveur de l’arrière de Phoenix et ses coéquipiers, qui ont survolé la bataille du rebond : 60 à 39, et notamment un 21 -10 for the offensive rebonds !

Plus petits que leurs adversaires (the Knicks sont la quatrième plus grande équipe de la ligue), les Suns ont contourné le problème en compensatont par le nombre : Monty Williams avait donné ordre à tous ses joueurs, pas seulement Deandre Ayton et les autres intérieurs, de se mêler à la battaille du rebond offensive.

Un changement whole de philosophie pour le technicien des Suns, qui a toujours été un partisan d’un repli défensif assuré, qu’il crédite à son assistant Kevin Younger, qui l’a convaincu que le rebond était un secteur central dans la building d ‘une victoire.

« J’ai toujours privilégié le repli défensif, et donc trois ou quatre gars de retour dans la moitié de terrain pour assurer la défense. Et au terme de ma première année ici [2019/20, ndlr], nous étions leaders de la ligue au classification des factors encaissés en transition. Mais ça ne se traduit pas toujours en beaucoup de victoires » expliquait-il ainsi. « Et Kevin a donc été celui qui m’a fait changer d’avis. À l’entraînement et pendant les séances vidéo, the insists énormément sur le rebond. Et il m’est apparu très clairement que quand on contrôle le rebond, on augmente nos possibilities de gagner. »

À l’inverse des Wolves, qui plus tôt cette saison avaient volontairement sacrifié le rebond offensivee pour assurer leur repli défensif, les Suns ont donc réussi à trouver le bon équilibre, entre le rebond offensivee (15 factors marqués sur seconde probability) et la défense en transition (solely 12 factors encaissés sur jeu rapide).

« C’est un choix qu’on a fait [face aux Knicks], however you’ll be able to change the prochain match, in line with the profile of the crew. Mais on découvre que si on envoie plusieurs gars au rebond, on restrict les transitions. Et notre défense n’a pas souffert comme je l’imaginais. On espère qu’on saura continuer sur cette lancée concluded Monty Williams.

Tirs Rebonds
joueurs MJ min Tirs 3pts LF extension Off def whole Pd BP Int Ct Fte Pts
Devin Booker 16 36.6 47.7 38.2 89.3 0.9 3.9 4.8 5.9 2.4 1.0 0.6 2.3 27.6
Mikal Bridges 16 36.8 54.5 44.0 88.4 1.2 4.3 5.5 3.5 1.3 1.1 1.1 2.1 15.8
Deandre Ayton 14 28.2 57.5 30.0 66.7 2.9 5.1 8.1 2.2 2.1 0.6 0.6 3.3 14.6
Cameron Payne 14 24.2 44.2 42.3 85.2 0.3 2.4 2.7 4.5 2.1 1.0 0.3 2.1 14.1
Cameron Johnson 8 25.3 44.6 43.1 72.7 0.6 2.8 3.4 1.8 0.3 1.1 0.4 1.8 13.0
Chris Paul 10 30.2 36.8 27.3 88.2 0.5 4.0 4.5 9.4 1.5 1.7 0.2 2.3 9.5
Torrey Craig 16 21.6 50.0 43.1 72.7 1.8 2.9 4.7 1.6 0.8 0.6 0.6 2.3 7.6
Damion Lee 16 20.3 43.7 50.0 88.2 0.5 2.5 3.0 1.2 0.6 0.5 0.1 1.5 7.6
Jock Landale 15 14.8 51.2 11.5 77.8 1.6 2.5 4.1 0.7 0.8 0.3 0.8 2.4 7.3
Landry Shamet 9 16.3 40.0 36.4 84.6 0.2 0.4 0.7 1.2 0.9 0.6 0.1 1.3 7.0
Duane Washington, Jr. 9 8.6 36.7 32.0 0.0 0.0 0.4 0.4 0.9 0.3 0.0 0.0 0.3 4.9
Bismack Biyombo 12 12.6 51.5 0.0 63.6 1.2 2.7 3.8 0.8 0.9 0.2 1.7 2.1 3.4
Ish Wainright 2 10.9 20.0 25.0 0.0 2.0 1.5 3.5 1.0 1.0 0.0 0.0 1.0 3.0
Dario Saric 8 9.4 30.8 20.0 75.0 1.4 1.9 3.3 0.9 0.5 0.4 0.0 1.4 2.6
Josh Okogie 15 5.9 28.0 9.1 66.7 0.5 0.9 1.5 0.3 0.5 0.3 0.3 1.1 1.3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *