Skip to content

Rugby à XV – Prime 14 : in opposition to Bordeaux, the USAP concentrateée sur son jeu

  • by

Après une coupure de trois semaines, le Prime 14 reprend ses droits ce samedi 26 November, avec la 11e journée de championnat. Pour Perpignan, c’est la réception de Bordeaux qui est au program (à 15 h à Aimé-Giral).

C’est l’heure de la reprise. Après quinze jours sans Prime 14, the USAP fait son retour sur le terrain, ce samedi, à 15 h, à Aimé-Giral. Au menu, la réception, copieuse, de Bordeaux. And if on the face of the Catalans they discover a bête blessée, there isn’t any different means than the assembly is straightforward for the boys of David Marty. La state of affairs de Bordeaux, qui, pendant la trêve, a limogé son supervisor, Christophe Urios, est même un élément de plus qui doit pousser à la vigilance. “Je ne sais pas remark ça s’est passé là-bas et je n’ai pas envie de savoir, prévient l’entraîneur en chef catalan. On a notre histoire to put in writing. On n’en a pas vraiment parlé dans la semaine, on s’est focalisés sur notre jeu et sur ce qu’ils vont vouloir faire. On aura, en face, des joueurs sans doute un peu revanchards, mais ce qui m’importe, c’est que nous, on fasse un bon match.”

In lire additionally :
Rugby à XV – USAP : Tedder-McIntyre, les maîtres du jeu catalan

Même place du côté des joueurs et de leur capitaine, Mathieu Acebes : “Franchement, je n’en ai rien à faire qu’ils aient viré le coach ou pas. On doit rester concentratés sur nous-même. On a les qualités pour jouer n’importe quel équipe. On a assez de choses à s’ occuper chez nous avant de se soucier des autres.” Se soucier notamment de retrouver leur jeu. De réitérer les efficiency proposed by them from the final three conferences earlier than the trêve, in opposition to Bayonne, Lyon and Racing 92. “On était dans une dynamique de jeu, avec un peu plus de munitions en conquête et la volonté d’imposer quelque selected”, rappels David Marty. Un jeu retrouvé, grâce notamment à une meilleure possession, mais aussi de nets progrès en conquête. “On était, avant les vacances, dans une bonne dynamique, reprend-il. Je ne sais pas si c’était le meilleur second pour nous pour couper, mais il fallait se reposer. On aura de la fraîcheur et j’espère qu’on sera dans la même dynamique de jeu.”

Mieux gérer les vingt dernières minutes

Pour cela, le employees dispose d’un effectif désormais quasiment au complet, et pourra faire des choix stratégiques. Derrière, d’abord, Ali Crossdale étant encore un peu courtroom pour jouer son premier match avec l’USAP, ce sera sans doute pour Toulouse samedi prochain, c’est Tedder qui jouera à l’arrière, et McIntyre qui prendra sa place à the overture. The system avait plutôt bien marché en fin de bloc, et face à une équipe de Bordeaux qui a l’habitude de jouer beaucoup au pied, avoir deux joueurs capables de créer le jeu sur le terrain est plutôt une bonne choice. La présence aussi de George Tilsley dans le quinze de départ à la place d’un Duguivalu, à l’aile, qui revient de blessure, dénote aussi de cette envie de casser des lignes. Mais il ne faudra pas oublier de conclure. C’est ce qu’il a manqué à l’USAP au Racing 92 (44-20). Perpignan avait francs autant de fois que les Franciliens, mais n’avait marqué que deux essais, contre cinq pour le Racing…

In lire additionally :
Rugby à XV – Prime 14 : “Je suis excité à l’idée de découvrir l’ambiance d’Aimé-Giral”, prévient la recrue anglaise de l’USAP, Brad Shields

Et encore et toujours ces fins de matches compliquées. Le problème a été identifié et le employees a profité des quinze jours sans Prime 14 pour travailler dessus. “On a eu des faiblesses en fin de matches où on s’est fait peur. On a essayé de réfléchir à tout ça et j’espère qu’on sera consistants sur la durée du match. Il faut se concentrar sur le contenu et ne pas commencer à regarder le rating à half-hour de la fin du match, guarantee David Marty. On aussi eu une réflexion sur le physique et sur notre effectif.” Right here to conclude à l’arrivée des deux Anglais donc. Brad Shields, d’ailleurs, devrait vivre sa grande première of him à Aimé-Giral. Et si Marty et ses adjoints di lui ont décidé de le mettre sur le banc, ce n’est pas seulement parce qu’il est un peu à courtroom de rythme. In order that as a pacesetter, the aura additionally pour mission d’apporter le supplément d’âme nécessaire pour ne pas craquer dans le money-time.

Avec un banc particulièrement solide (Mike Tadjer, Sacha Lotrian, Siua Halanukonuka, Genesis Mamea Lemalu, Brad Shields, Mattéo Rodor et Alivereti Duguivalu), l’objectif est clair. Ne plus céder dans ces fins de matches qui ont déjà coûté beaucoup trop de factors depuis le début de la saison. Pour espérer être dans le coup jusqu’au bout pour le maintien dans quelques mois, il est pressing de corriger ça…

In lire additionally :
Rugby – Prime 14 : opéré à l’épaule, Alan Brazo manquera à l’USAP pendant plusieurs mois

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *