Skip to content

RUGBY. France – Japan : les Invincibles vous saluent, le résumé du match

  • by


Extremely réaliste and writer of 4 essays, the group of France s’impose non sans mal face au Japon (35-17) and time period son année 2022 invaincue, à la tête d’une serie de 13 consecutive victories.

17:01 – Goodies

Merci à toutes et à tous de nous avoir coltaé pour cette 13ème victoire de suite du XV de France contre le Japon, dernier match de l’année 2022 pour la sélection. Nous vous donnons rendez-vous avec Fabien Galthié et ses hommes di lui en février prochain.

16:55 – The 13 winners of the Blues in 2022

Après ce dernier match de l’année 2022 pour le XV de France, voici le récapitulatif de l’ensemble des matches de l’année : France – Italie (37-10), France – Irlande (30-24), Ecosse – France (17-36), Pays de Galles – France (9-13), France – Angleterre (25-13), Japan – France (23-42), Japan – France (15-20), France – Australie (30- 29), France – Afrique du Sud (30-26) and France – Japan (35-17).

16:50 – Rendezvous en fevrier

Après sa victoire, la 13ème de suite, contre le Japon, le XV de France peut passer l’hiver au chaud. Son prochain match interviendra le 5 février prochain avec un déplacement en Italie pour débuter le Tournoi des VI Nations.

16:45 – La bande des invincibles, the résumé du match

La bande des invincibles, le résumé du match - France - Japan ©Bob Edme/AP/SIPA

L’équipe de France is a protéiforme predator able to s’adapter à n’importe quel scenario afin de mieux fondre sur sa proie et la dépecer. Une semaine après un fight titanesque face aux champions du monde sud-africains, les Bleus se sont vus proposer une tout autre équation avec un adversaire joueur et fuyant, dont la volonté est de faire vivre le ballon en mettant de la vitesse dans leurs transmissions. Un problème qui s’est matérialisé dès les premiers instants du match quand dans l’axe du ruck, Himeno faussait companie à un Taofifenua pas assez ATTENTIF et remontait près de 60 mètres balle en major. On se dit alors que l’après-midi pouvait mal tourner below the unhappy sky and pluvieux de Toulouse. Pourtant, les Bleus ont déroulé un premier acte d’une grande maturité où ils ont fait preuve d’un réalisme clinique, marquant à chacune de leurs incursions dans le camp japonais. D’abord, Penaud signait son 20ème essai worldwide avec beaucoup de réussite et d’opportunisme après que Yamanaka n’ait pu se saisir du ballon tapé croisé par Ntamack que l’ailier tricolore avait prolongé au pied. Ramos ratait la transformation, son of him seul échec du jour. En effet, the tricolor buteur sanctionnait toutes les erreurs japonaises et bonifiaient l’activité débordante de Marchand, gratteur insatiable au sol. A cette domination froide, Lucu ajoutait un soupçon de génie quand sur une touche déviée par Ollivon, il repiquait dans le fermé, slalomait entre les adversaires et s’échappait avant de redonner à son capitaine qui avait suivi le mouvement. A la pause, les Bleus avaient fait la différence et menaient de 18 factors.

Une bonne selected automobile la suite ne fut pas du même acabit déjà as a result of the Courageous Blossoms avaient enfin décidé de se rebeller. Face à des Tricolores qui semblaient avoir laissé leurs intentions aux vestiaires, peut-être trop confiants, ils changeaient de rythme. Au près, Saito servait Nakano venu à sa hauteur di lui. Le middle perforait le rideau bleu et avant de redonner à son demi de mêlée qui l’avait coltaé pour un essai précoce, ouvrant un quart d’heure de souffrance. Acculés, Ollivon est consort undergont mais eurent la bonne idée de ne pas encaisser de factors. Pire, c’étaient eux qui procédaient en contre. Entré en jeu, Jalibert tapait par-dessus pour lui-même et le récupérait à la faveur d’un rebond favorable qui lobait Yamanaka en couverture. Chalureau assures the relais avant que Lucu ne voit le surnombre et n’ouvre à gauche où Penaud se chargeait de finir le travail. Si les Japonais répondaient du tac au tac avec un bel essai en sortie de touche dans la foulée, le dernier reviendrait finalement aux locaux et à Jelonch au bout d’une motion illuminée par un Jalibert encourage. Sans être brillants, les Bleus venaient de déjouer le piège d’un dernier match que beaucoup estimaient gagné d’avance. Une preuve supplémentaire de maturité pour un groupe qui, s’il n’a pas tout réussi cette après-midi, décroche sa 13ème victoire consecutive et boucle 2022 sans la moindre rature. Un bilan parfait qui nourrit la confiance à l’aube d’une année 2023 autrement plus importan et où la France sera assurément l’équipe à abattre.

16:03 – The steadiness sheet of Galthié

“L’necessary c’est de continuar à avoir le sentiment de progresser individuellement et collectivement. On a attaqué cette tournée (d’automne) en déséquilibre avec des joueurs blessés ou en reprise. On n’a pas été épargné mais c’est un sport de fight. Collectivement, le groupe a bien répondu et on a rappelé des joueurs qui n’étaient pas dans le circuit mais ont répondu présent”a apprécié Fabien Galthié, sélectionneur d’un XV de France qui ne cesse de repousser sesLIMITES.

15:59 – Galthié : “An enormous problem”

“On veut toujours faire mieux. Le match n’a pas été facile mais on a gagné assez largement, confortablement”a relevé Fabien Galthié, à France 2, plus soulagé qu’heureux d’en finir avec cet enchaînement de trois matches, dans un format rapprochant de celui que les Bleus pourraient rencontrer à la prochaine Coupe du monde et qu’il a qualifié de “enormous problem”.

15:56 – Trois longues années

Le Japon court docket après une victoire contre une nation européenne depuis plus de trois ans. Lors de “leur” Coupe du Monde à domicile, les Courageous Blossoms avaient achevé leur part de poules par un quatrième succès en quatre matches en dominant l’Ecosse (28-21). Depuis, ils ont échoué à 8 reprises face à leurs rivaux du vieux continent.

15:54 – Ollivon : “Tout n’a pas été parfait”

“Ce qui domine, c’est trois victoires en trois matchs. Tout n’a pas été parfait mais on proceed la série et à engranger de la confiance”s’est félicité Charles Ollivon, capitaine heureux et auteur d’un essai face au Japon.

15:49 – La France n’a pas flanché contre le Japon (35-17)

Au terme d’une seconde période plus débridée the place il a perdu la maîtrise, the XV de France vient à bout du Japon et signe son 13ème succès de suite pour termer l’année 2022 sans aucune défaite. S’ils ont souffert pendant 20 minutes, ils ont su contrer les Japonais et briser leur rythme avant de reprendre des couleurs dans une fin de match débridée pour assurer une massive victoire.

15:46 – Les Japonais à la faute

Sur un renvoi très court docket à la sortie des 22 mètres des Bleus, les Japonais attaquent grand côté à droite. Matsushima joue le surnombre en servant dans son dos di lui Riley. Nakano proposed a relais et est arrêté à 5 mètres. There, a Japonais se jette au sol pour protéger son middle of him. Pénalité qui va permettre aux Français de se dégager.

15:42 – Ramos joue avec le vent (35-17)

Sous les “Toulousains, Toulousains” d’un Stadium conquered, Ramos s’ajuste par rapport au vent et transforme l’essai de Jelonch avec expertise (35-17).

15:39 – Jelonch signe le 4ème essai français (33-17)

Jalibert fait du bien au jeu tricolor offensive. L’ouvreur bordelais shock tout le monde d’un petit par-dessus astucieux. Il récupère le ballon et trouve le soutien d’Alldritt. Sous les poteaux, Couilloud ouvre à droite où Danty joue les ailiers passeurs décisifs pour Jelonch (33-17).

15:37 – Ollivon contre, Penaud joue en touche

Sur une touche dans les 22 mètres japonais, Ollivon contre en fond d’alignement. The motion half grand côté mais les Bleus ne trouvent pas d’ouverture. Dans une place d’ouvreur reculé, Penaud joue au pied par-dessus dans la diagonale. Nouvelle touche 0 15 mètres de l’en-but.

15:34 – Essai refusé à Danty

Sur une belle motion limpide dans les 22 mètres japonais, Danty est décalé sur l’aile droite et d’un saut acrobatique évite le plaquage pour aplatir dans l’en-but. Le middle est habile mais aplatit sur la ligne à hauteur du poteau de nook, synonyme de touche. Après plusieurs minutes, l’essai n’est logiquement pas accordé.

3:29 pm – Lee transforms (28-17)

Face aux poteaux, à 15 mètres, Lee n’a aucun problème pour transformer et ramener les siens à 11 factors (28-17).

15:28 – Fifita répond à Penaud avec un essai (28-15)

Suite à une bonne prize en touche à 5 mètres de l’en-but, Sakate remet intérieur à Fifita venu proposer une answer au près. The ailier déchire la défense tricolore et signe le deuxième essai des Courageous Blossoms (28-15).

15:26 – Double change for the Blues

A l’heure de jeu, Marchand type sous l’ovation du Stadium de Toulouse et est changed by Mauvaka. Dans le même temps, Taofifenua cede sa place di lui à Chalureau.

15:26 – Ramos transforms the essay (28-11)

Décalé sur la gauche, Ramos s’applique pour enrouler du droit et donne de l’air à des Bleus malmenés (28-11).

15:25 – Penaud double the outfit (26-11)

Pas bien dans le second acte, les Bleus réussissent à signer un troisième essai. A la relance, Jalibert tape pour lui-même par-dessus. Le rebond lui est favorable en trompant Yamanaka, qui a glissé. L’ouvreur feinte son défenseur, progresse dans les 22 mètres et trouve Chalureau à l’intérieur. Le deuxième-ligne est ceinturé par deux adversaires et conservent le ballon à 5 mètres. Le surnombre est sur l’extérieur à gauche et Macalou est trouvé. Arrêté, the fixe son défenseur et provide le doublé à Penaud (26-11).

15:23 – Le lancer japonais pas droit

A l’entrée des 22 mètres, Sakate ne lance pas droit. The referee l’a vu et lève le bras. Mêlée à suivre pour la France.

15:22 – Les Bleus n’y arrivent plus

Ce second acte est un calvaire pour les Français. Au sol, Taofifenua perd ses appuis alors qu’il était venu au soutien et concède une pénalité. Les Japonais vont retourner dans le camp bleu.

15:22 – Ntamack type

Touché au nez sur l’motion précédente, alors que le changement était déjà acté, Ntamack quitte le terrain et est suppléé par Jalibert.

15:20 – Bonne inspiration de Nagaré

Derrière ses avants dans le regroupement, Nagaré est plus juste dans son jeu au pied et avec les rebonds favorables trouve une touche à 5 mètres de l’en-but tricolore. La balle est bien prize dans les airs et les Tricolores se donnent de l’air au pied.

15:19 – Les Bleus subissent

Depuis plus d’un quart d’heure, le XV de France a abandonné le ballon aux Japonais et se contente de défendre. Pour l’prompt, ca tient.

15:18 – Nouveau changement japonais

Le teaching japonais se poursuit avec cette fois la sortie du pilier gauche Inagaki pour Millar.

LIRE PLUS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *