Skip to content

Desk tennis – Professional A: Rouen a fait trembler Hennebont

  • by

Le SPO Rouen a ouvert le championnat, mardi 20 septembre 2022, par une courte défaite sur le rating de 3 à 2 face à la Garde Vœu d’Hennebont corn a malmené une équipe présentée comme la grande favourite pour le titre cette saison.



Temps de lecture:
3 min


The coaches Stéphane Hucliez are pleased with this consequence right here to dévoilé une équipe rouennaise prometteuse. «On en avait he mentioned avec les gars, the composition d’équipe a bien fonctionné et m’ouvre des possibilités pour la suite. On engrange deux factors, ce qui n’était pas évident au départ “, reconnaît-il.

Les deux numéros 1 s’affrontent d’entrée. Robert Gardos (nº40 mondial) suffered la fougue de Chi-Yuan Chuang (nº16), the nouvelle pépite d’Hennebont. Pris de vitesse par le jeu fluide et précis du Taïwanais, notamment dans la diagonale revers, il ne peut éviter une défaite en trois units secs en dépit d’une bonne réaction dans les deux derniers en variant ses placements de balle.

La deuxième partie ne semble pas favorable à Adam Szudi (nº160 mondial) face à Kristian Karlsson (nº17), one des tout meilleurs joueurs européens. Le premier set perdu 11-4 confirme. Le Hongrois ne désarme pas et lui rend aussitôt the monnaie de la pièce sur le même rating. Sa tactique de jouer court docket et finir sur un coup fort met sous pression son adversaire qui peine à lancer le jeu. Le joueur normand arrache le droit de disputer la belle en remportant in extremis la quatrième manche 12-10. Cet final set est serré. Deux companies coupés badly retournés perment au Suédois de se sortir d’affaire (11-8) and d’apporter un deuxième level à l’équipe Bretonne.

Adam Szudi charge le coche à la belle

Celle-ci semble s’acheminer vers une victoire. Pourtant le SPO Rouen se remet en selle en alignant sa nouvelle recrue, le Chinois Cheng-Ting Liao (nº81 mondial) face au Grec Ioannis Sgouropoulos (nº206). Tendu, the livre un premier set timide qu’il concède 11-8. Puis, the taking of assurance, imposed sa puissance of him within the trois manches suivantes pour amener le premier level aux Rouennais. Robert Gardos double put it face au redoutable Karlsson. L’affrontement est tactique, les deux joueurs, qui se connaissent bien, ferment le jeu et tentent de gagner le level en abrégeant l’échange. À ce jeu, l’Autrichien l’emporte non sans avoir sauvé le troisième set 12-10 et récidivé à la belle 12-10.

Le dénouement est proche. Au bout de plus de trois heures d’une rencontre intense, spectaculaire, Chi-Yuan Chuang libère Hennebont en battant Adam Szudi de justesse à la belle (11-8). Toutefois, sur les conseils avisés du coach, le Rouennais livre une partie exceptionnelle qu’il est très proche de remporter. À 6-1 en sa faveur di lui à la belle, tout le monde y croit. Et puis le nº16 mondial refait son retard et le coiffe finalement …

«Au vu du dernier match d’un very good Szudi, on peut être frustré, mais on avait affaire à forte partie. Our courte défaite montre cependant que l’on peut être compétitif cette saison. Our group a été étoffée, on doit être en mesure de produire une belle saison “, concède le technicien Stéphane Hucliez.

GV Hennebont bat SPO Rouen 3 à 2

Les factors pour Rouen: Liao (nº81) bat Sgouropoulos (nº206) 3 units à 1 (8-11, 11-6,11-6, 11-9); Gardos (nº40) bat Karlsson (nº17) 3 à 2 (8-11, 11-8, 12-10, 3-11, 12-10). Les factors pour Hennebont: Chuang (nº16) bat Gardos (nº40) 3 units à 0 (11-6, 11-8, 11-9); Karlsson (nº17) bat Szudi (nº160) 3 à 2 (11-4, 4-11, 11-6, 12-10, 11-8); Chuang (nº16) bat Szudi (nº160) 3 à 2 (11-7, Sept. 11, 11- 7, 11-13, 11-8)





Lire aussi

Basket-ball – Euro: the troublesome apprentissage du niveau worldwide du Rouennais Théo Maledon

Soccer: Simon Vilneuve, le jardinier du Havre AC adoubé par la Seleção

Tennis: the Open Capfinances Rouen Métropole, “tête de gondole” of a normand en bonne santé tennis



Poursuivez votre lecture sur ce (s) sujet (s):

Desk tennis Rouen (Seine-Maritime)

Leave a Reply

Your email address will not be published.