Skip to content

High 14. Urios depart, the assure that Jalibert will keep in Bordeaux? The ouvreur stays obscure

  • by

Matthieu Jalibert s’est exprimé sur le départ de Christophe Urios de Bordeaux ainsi que l’éventualité de son avenir lié à celui de l’ex-manager. (©CM, pour Actu Rugby)

Christophe Urios n’est plus supervisor of Bordeaux-Bègles. L’homme au caractère affirmé et au franc-parler qui lui peut séduire (ou non) a été écarté pendant la trêve internationale. Ici, et là, il s’est dit que cette décision aurait été prize afin d’aller dans le sens de l’ouvreur Matthieu Jalibert. On Friday 25 November, l’intéressé n’a pas échappé au sujet alors qu’il était convié à la conférence de presse d’avant-match de Perpignan-UBB.

D’entrée, une query lui a été posée, money : « Un mot sur le départ de Christophe. Satisfait ? » Jalibert (20 sélections), qui aurait pu être surpris par une telle entrée en mêlée, ne s’est pas démonté. « Oui et non. J’ai appris la nouvelle en étant à Marcoussis, éloigné de tout ça. C’est le président qui a pris la décision en pensant que c’était la finest resolution pour le membership et l’équipe afin de repartir sur une nouvelle dynamique après nos résultats récents (l’UBB est 11And du High 14 après 10 journées, NDLR) ».

Relancé, il s’est montré assez neutre : « Je n’ai pas de sentiment. Mon rôle, c’est de jouer au rugby. J’essaie de me concentrar sur l’équipe et mon jeu. Après, on doit accepter la décision du président et s’adapter le mieux doable. Il l’a prize pour créer un électrochoc. Parfois, ça marche, des fois non ». Celui qui a « suivi cela de loin », étant à Marcoussis, avoue par ailleurs « avoir retrouvé l’équipe dans une bonne ambiance ».

Son avenir lie in celui d’Urios?

Christophe Urios, qui avait prolongé jusqu’en 2025, désormais parti, tout laisse à croire que Matthieu Jalibert va aller au moins au bout de son contract à Bordeaux-Bègles, he qui affole actuellement le marché des transferts. « Je n’ai jamais lié mon avenir à celui d’un supervisor, je n’ai jamais fonctionné comme cela », rétorque-t-il. Avant d’embrayer :

J’ai lu beaucoup choses comme quoi cette décision d’écarter Christophe avait été prize pour que je reste ici. Mais qu’il reste ou s’en aille, ça ne change pas grand-chose pour moi.

Matthieu JalibertDemi d’ouverture worldwide de l’UBB

Une manière d’entretenir un sure flou ? « Il n’y a pas d’incertitudes », jure Jalibert. » Ce n’est pas as a result of Christophe est parti que je vais rester ou partir. Je rappelle que je suis en contrat ici jusqu’en 2025″. On n’en saura pas plus.

Perpignan, the déclencheur de la période de turbulences l’an passé

Après avoir été bon cet automne avec le XV de France, signant des entrées en jeu remarquées, Matthieu Jalibert sera sur le pont pour le déplacement à Perpignan. Il ya 5 mois, ce déplacement avait constitué la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Urios avait notamment tenu des propos forts à l’encontre de ses internationaux Matthieu Jalibert et Cameron Woki. S’en était suivie une période de turbulences. Le mot « rupture » entre le employees et le groupe de joueurs avait été prononcé.

Vidéos : en ce second sur Actu

« Non, je ne pense pas qu’il y ait eu une rupture. Il ya eu cette histoire, dont les médias ont fait des caisses, mais le groupe n’était pas fracturé avec le employees. D’ailleurs, la semaine d’après, la réaction face au Racing 92 avait prouvé tout le contraire », spécifie l’ouvreur worldwide. Qui guarantee que l’UBB n’ira pas à Aimé-Giral animée d’une soif de « revanche » particulière par rapport à la efficiency du jour et le résultat : « Outre le résultat, on veut retrouver du liant dans le collectif. Et essayer de se faire plaisir, automotive c’est ce qu’il nous a manqué sur les derniers matches… »

Cet article vous a été utili? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . In a single click on, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *