Skip to content

Unbelievably unhappy revelation on Ben Simmons

  • by

Ben Simmons et Philadelphie, c’est une relation qui aura du mal à être réparée un jour. Un constat d’autant plus vrai après la dernière révélation sur l’Australien, forcé de prendre une horrible décision l’an dernier. L’histoire est particulièrement unhappy.

Le récent match entre les Nets et les Sixers l’a bien prouvé : ces derniers sont très loin d’avoir pardonné à Ben Simmons. The final is my total franchise and even the town of Philadelphie in 2021-22, refusant de jouer en début de season avant de se faire dealer chez les Noirs et Blancs à la deadline. Son retour di lui sur ses anciennes terres di lui a donc été marqué par an especially hostile accueil. Et encore, Joel Embiid n’était pas en tenue ce soir-là…

Atomisé par tous après ses playoffs catastrophiques en mai 2021, l’Australien avait perdu toute envie de porter à nouveau les couleurs de son écurie et à ce jour, personne ne sait si les problèmes psychologiques qu’il invoquait étaient avérés. Cela étant dit, ce ne serait pas étonnant si l’on se fie à cette horrible révélation du Sydney Morning Herald. D’après les proches du joueur, celui-ci en était même réduit à des mesures drastiques with a view to come en help aux démunis dans sa ville di lui, ce qu’il avait l’habitude faire publiquement par le passé.

Ben Simmons forcé de devenir un donateur anonyme

Les vêtements les plus importants pour lui sont ceux qu’il donne. La sœur aînée de Simmons, Melissa, directs ses activités communautaires et sociales (Ben Simmons Household Basis), qui vont des packages d’encadrement des jeunes aux partenariats avec des organizations comme Operation Heat (qui donne des manteaux d’hiver aux enfants qui en ont besoin). L’année dernière, il a été contraint de poursuivre cette dernière de manière anonyme.

« Nous étions un peu inquiets que les gens de Philadelphie ne portent pas le manteau s’ils savaient qu’il venait de Ben Simmons », admet Melissa, notant que quelques enfants ont même abandonné les bourses technologiques as a result of they’re nom était attaché. « Cela nous a fait mal au cœur ».

The Australien a beau avoir été critiquable pour son habits aux Sixers, cette histoire ne peut que provoquer de la tristesse à son sujet.

Automobile bien qu’il ait enterré pratiquement à lui seul sa relation avec sa franchise, le Boomer n’avait pas pour autant abandonné ses activités charitables auprès de la inhabitants de Philly, ce qui est à souligner tout autant que ses travers. La ville de l’amour fraternel est connue pour son public sportif assez extrême, mais on atteint là des sommets franchement consternants. Pour le coup, certains internautes ont même pris la défense de Ben 10 suite à cette révélation :

C’est très unhappy. Ce gamin essaie juste de trouver sa propre voie dans la vie tout en aidant les autres, mais parce qu’il n’a pas réussi son lay-up cette fois-là (en demi-finales de conférence face aux Hawks, ndlr), il est detesté ? Donnez du sens à ça. Crucial life is basketball

Décevoir sur le terrain et avec son perspective envers sa franchise est une selected, s’en retrouver puni au second de vouloir come en help aux habitants défavorisés de Philadelphie en est une autre. Clairement, Ben Simmons n’est pas le seul fautif dans ce feuilleton qui a duré plusieurs mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *