Skip to content

XV de France. L’œil du Castres Olympique sur les Bleus : “Ils ont tout pour être champions du monde”

  • by

Le XV de France d’Anthony Jelonch, impérial en 2022, a completely convaincu joueurs et employees du Castres Olympique. (©Icon Sport)

Avant de reprendre le Prime 14, ce samedi (15h) à La Rochelle, l’effectif et le employees du Castres Olympique ont suivi de près les performances automnales du XV de Francevainqueur de l’Australie, de l’Afrique du Sud et du Japon, et definitivement de retour au sommet du rugby world. Et même s’il n’était pas représenté chez les Bleus cet automne, le moins que l’on puisse dire, c’est que les Castrais sont followers des Tricolores.

Kockott estimates that France will likely be « hors normas » in 2022

C’est le cas notamment de l’ex-demi de mêlée worldwide, Rory Kockott (36 years; 11 sélections), actuel entraîneur de la défense du CO, qui est impressionné par cette équipe de France invaincue en 2022 : « Dans tous les secteurs, le XV de France a été hors normas et fantastique cette année. En tant que supporter des Bleus, c’est plaisant de voir cette équipe gagner tout le temps », explique le Franco-South-Africain qui a été marqué par le shock entre ses deux pays, celui d’origine l’Afrique du Sud et celui d’possibility la France.

«Comme face à l’Australie, ce match France-Afrique du Sud aurait pu tourner d’un côté comme de l’autre, mais les Bleus sont toujours là et savent gagner, c’est ce qui est necessary », retient Kockott. « Quand j’analyse le système de travail des Springboks, cette rencontre ne comptait pas tellement en termes de résultat, ce qui était le plus necessary, c’était l’engagement qu’il mettait sur le terrain. Et quand tu vois 4 mecs sortir sur blessure au bout de 20 minutes… ». The enchaine :

On se dit que ça comptera sur le prochain match entre ces deux nations. En termes de “physicalité” et d’engagement, les Boks sont hors catégorie, automotive c’est imprégné dans la tradition du rugby sud-africain.

Rory KockottEx-international français et actuel entraîneur de la défense de Castres
Rory Kockott (Castres)
Rory Kockott thought that les Bleus had a novel alternative to return the Coupe du monde in 2023. (©Icon Sport)

Kockott voit la France comme favori pour la Coupe du monde 2023

Un XV de France en pleine bourre qui se présente comme LE grand favori de la Coupe du monde 2023 en France ? « C’est sûr et sure ! », tranche Rory Kockott. « Il suffit de regarder le travail accompli depuis 2 ans et le fait que le système du rugby français a été planifié pour cette échéance. Les joueurs ont grandi, mais il ya encore une moyenne d’age de 25-26 ans. Gagner la Coupe du monde 2023 en France avec ce groupe, c’est une réelle opportunité, automotive dans les 4 années suivantes, je ne sais si on aura forcément la même opportunité de viser ce titre mondial, avec le même effectif… Mais Mais pour me , it’s clear and evident that Les Bleus will not be going to be world champions in 2023. »

Et le technicien castrais ne croit pas que ce statut de grandissime favori puisse être lourd à porter, à domicile, pour les Tricolores : « C’est une query de psychological, mais pour moi, le statut n’a aucune significance sur le présent et the longer term. Le statut, c’est le passé et les derniers résultats, level barre. On attendra donc la fin de la Coupe du monde pour vraiment répondre à cette query… »

Dumora s’est régalé au Stadium de Toulouse

Ce XV de France de Fabien Galthié comble vraiment de bonheur tout le rugby français. À l’picture de l’arrière du CO, Julien Dumora (34 years), jamais appelé en Bleu, mais qui reste l’un des premiers followers de l’équipe de France. « J’étais au Stadium de Toulouse dimanche pour voir France-Japon et je me suis régalé avec mes enfants. Ils étaient très contents de pouvoir voir ces Bleus qui gagnent et nous rendent heureux. À 10 mois de la Coupe du monde en France, the engouement autour de cette équipe redevient assez incroyable. On est fiers de pouvoir retrouver une equipe de France qui gagne, avec énormément de jeunes joueurs et une nouvelle génération qui a beaucoup de expertise. »

A proposal corroborated by the captains of Castres, Mathieu Babillot (29 years), worldwide à 5 ​​reprises avec le XV de France mais qui n’a plus été capé after 4 years : « Quand on est Français, on est simplement heureux et fier de ces Bleus. Comme tout supporter du XV de France, on les soutient à fond derrière notre télévision, automotive ils nous rendent fiers. C’est chouette, automotive ils suscitent vraiment un bel engouement. On a envie d’y croire et de les pousser pour 2023 ». Le XV de France made in Galthié fait l’unanimité et c’est peut-être ça, sa plus grande victoire.

Vidéos : en ce second sur Actu

Cet article vous a été utili? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . In a single click on, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *